Podcasts sur l'histoire

HMS Locust (1896)

HMS Locust (1896)

HMS Locust (1896)

HMS Criquet (1896) était un destroyer de classe B qui a servi en Méditerranée de 1902 à 1902 et avec la septième flottille de patrouille sur la côte est au début de la Première Guerre mondiale, avant de passer aux forces de défense locales de Scapa à la fin de 1914. Elle y est resté jusqu'en 1918, quand elle est revenue à la septième flottille sur la côte est.

Les Criquet a été commandé dans le cadre du deuxième lot de destroyers de 30 nœuds construits par Laird. Comme le premier lot, le deuxième lot de 30 nœuds Laird étaient des versions agrandies de leurs 27 nœuds (HMS Banshee, HMS Concours et HMS Dragon), qui étaient à leur tour une version agrandie de leurs prototypes de destroyers de première génération (HMS Furet et HMS Lynx). Ils disposaient de quatre chaudières Normand en deux fourneaux, avec les prises à chaque extrémité, les chaudières à côté et l'espace de travail au milieu. La salle des machines était placée entre les cales avant et arrière. Les 30 noueurs utilisaient des moteurs à triple expansion à quatre cylindres, avec deux cylindres à basse pression. Ils ont été critiqués en service pour leurs grands rayons de braquage, mais ont été considérés comme fortement construits. Tous les six ont servi tout au long de la Première Guerre mondiale.

Un tube lance-torpilles était transporté entre les deuxième et troisième cheminées, et le second entre la cheminée arrière et le canon arrière de 6 livres. Ils ont été construits avec une table à cartes et une plate-forme de boussole entre les premier et deuxième entonnoirs et une table à cartes sur la plate-forme de 12 livres.

Service d'avant-guerre

Les Criquet a été posé le 20 avril 1896 et lancé le 5 décembre 1896. Le Brassey's Naval Annual de 1898 a publié les résultats d'un essai officiel au cours duquel il a atteint une moyenne de 30,15 nœuds lors de ses trois heures d'essai. Les Criquet fut accepté dans la Royal Navy en juillet 1898.

Les Criquet participe aux manœuvres navales de 1900, lorsqu'il fait partie de la division Devonport de la flotte B, la flotte défensive. La flotte A était plus petite, mais attendait des renforts de la Méditerranée, suggérant que l'ennemi potentiel à ce stade était la France. Pendant la manœuvre, le Criquet, Phoque et Loup ont été jugés avoir capturé la canonnière lance-torpilles Véronique

En avril 1901, il était l'un des huit destroyers du commandement de Devonport qui se rendit à Manchester, voyageant jusqu'à la ville en remontant le Ship Canal. Comme on pouvait s'y attendre, la visite a suscité beaucoup d'intérêt dans le public et des foules sont venues voir les navires remontant le canal et amarrés à Manchester.

En mai 1901, il était l'un des trois destroyers qui ont visité Douglas, en route du Clyde à Kingstown, en Irlande.

À l'été 1901, il était l'un des huit destroyers de Devonport qui faisaient partie de la flotte X, l'un des deux camps des manœuvres navales de 1901. La flotte X avait pour mission de perturber le commerce dans la Manche, tandis que la flotte adverse devait essayer de la protéger.

De 1902 à 1906, il a servi avec la flottille de destroyers méditerranéens.

Les Criquet participa aux manœuvres combinées Méditerranée, Manche et escadron de croisière qui participaient en Méditerranée à l'automne 1902, qui avaient pour but de tester les problèmes de conduite d'un blocage rapproché d'une flotte ennemie au port.

De 1906 à 1907, il faisait partie de la Nore Flotilla, de la Home Fleet, et avec un équipage réduit.

De 1907 à 1909, il faisait partie de la Home Fleet, servant avec les 2e ou 4e flottilles de destroyers, avec un effectif complet.

De 1909 à 1911, il faisait partie de la 5e flottille de destroyers à Devonport, une formation de réserve au sein de la Home Fleet, avec un équipage réduit. Cela a marqué la fin de son temps avec la flotte de combat principale.

En juillet 1914, il faisait partie de la septième flotte de patrouille à Devonport, qui faisait partie de la deuxième flotte de la Home Fleet.

Service de guerre

En juillet 1914, le Criquet faisait partie de la grande septième flottille de patrouille, basée à Devonport.

En août 1914, le Criquet était toujours à Devonport, bien que la plupart de la flottille ait déménagé sur le Humber.

En novembre 1914, il était l'un des six destroyers du Seventh à la base de patrouille n°6, Harwich, avec la tâche de patrouiller la côte au nord de Harwich à Yarmouth.

Le 7 novembre 1914, il était l'un des douze destroyers que l'Amirauté ordonna de déplacer des flottilles de patrouille à Scapa Flow, et il partit pour sa nouvelle base le 8 novembre.

En janvier 1915, elle est rattachée à la Grande Flotte.

En juin 1915, le Criquet était l'un des dix destroyers de la Scapa Patrol, l'une des flottilles de destroyers de la Grande Flotte.

En janvier 1916, il était l'un des dix destroyers attaqués sous le commandement de l'amiral Jellicoe et basé à Scapa.

En octobre 1916, il était l'un des quinze destroyers rattachés à la Grande Flotte.

En janvier 1917, il était l'un des dix destroyers de la flottille de défense locale de Scapa.

En juin 1917, il était l'un des onze destroyers de la flottille de défense locale de Scapa.

En janvier 1918, il était l'un des six destroyers actifs de la flottille de défense locale de Scapa. Quatre autres étaient en réparation à divers endroits.

Trois hommes de la Criquet (tous chauffeurs), se sont noyés le 21 janvier 1918.

À partir du 30 mars 1918, elle est commandée par le lieutenant Horace L. Vicary.

En juin 1918, il faisait partie de la septième flottille de destroyers sur la côte est de l'Angleterre, basée sur le Humber, après avoir réintégré son unité d'origine.

En novembre 1918, il faisait partie de la septième flottille de destroyers sur le Humber.

En février 1919, il était l'un des dix-neuf destroyers répertoriés dans la septième flottille de destroyers du Humber.

Les Criquet a été vendu pour démolition en juin 1919.

Commandants
-Avril-Juin 1901- : Lt et Commandant H.S. Alton
30 mars 1918-février 1919- : Lt Horace L. Vicary

Déplacement (standard)

355t

Déplacement (chargé)

415t

Vitesse de pointe

30 nœuds

Longueur

218 pieds oa
213 pieds par personne

Largeur

21,5 pieds

Armement

Un canon de 12 livres
Cinq canons de 6 livres
Deux tubes lance-torpilles de 18 pouces

Complément d'équipage

Posé

20 avril 1896

Lancé

5 décembre 1896

Complété

juillet 1898

Brisé

1919

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale

List of site sources >>>