Podcasts sur l'histoire

Qui était Ethel Gordon Fenwick ? La première infirmière

Qui était Ethel Gordon Fenwick ? La première infirmière


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Décembre 2019 marque le centenaire de l'introduction de la Loi sur l'enregistrement des infirmières - une loi qui a introduit un registre obligatoire pour les infirmières professionnelles. Il a contribué à la fois à accroître la sécurité des patients et à réglementer et normaliser la profession infirmière.

Cette loi était le produit d'une longue campagne menée par Ethel Gordon Fenwick, une infirmière et militante politique qui a consacré plus de trente ans de sa vie à lutter pour l'introduction d'un registre des infirmières.

Début de la vie

Ethel Gordon Manson est née à Elgin en Écosse en 1857 mais a grandi à Thoroton, dans le Nottinghamshire. Elle a commencé sa formation d'infirmière pour enfants à l'hôpital pour enfants de Nottingham en 1878 et a suivi une formation d'infirmière pour adultes à l'infirmerie royale de Manchester en 1879.

En 1881, à l'âge de 24 ans seulement, elle devient matrone à l'hôpital St Bartholomew, l'un des plus influents et des plus anciens de Londres. Elle est restée la matrone jusqu'en 1887 quand elle a dû quitter son poste parce qu'elle a épousé le Dr Bedford Fenwick et est devenue Mme Bedford Fenwick.

Une matrone à l'hôpital Saint-Barthélemy à la fin du XIXe siècle.

La lutte pour l'inscription

Après son mariage, Mme Bedford Fenwick a cessé d'exercer en tant qu'infirmière et a commencé ce qui allait devenir une campagne de trente-deux ans pour l'introduction d'un registre obligatoire des infirmières. Cela impliquait que Mme Bedford Fenwick et ses collègues militants menaient une campagne politique à une époque où les femmes n'avaient pas le droit de vote.

Elle a consacré sa vie à se battre pour une cause qui, selon elle, ferait progresser la profession d'infirmière. Elle a fondé la British Nurses' Association (BNA) en 1887 (une organisation qui a acquis le patronage royal et est devenue la Royal British Nurses' Association en 1893) et a acquis et est devenue la rédactrice en chef du British Journal of Nursing en 1903. La RBNA et la journal ont joué un rôle déterminant dans sa campagne pour l'introduction de l'enregistrement des infirmières.

La durée de la campagne à elle seule est révélatrice de la difficulté que Fenwick et ses collègues militants ont eu à introduire un registre des infirmières. L'ensemble du processus a été entravé par des désaccords internes au sein de la RBNA au sujet de l'enregistrement, et entre la RBNA, le Conseil des matrones pour la Grande-Bretagne et l'Irlande et le College of Nursing.

Des projets de loi parlementaires rivaux ont été rédigés par la RBNA et la Society for the State Registration of Nurses. La campagne de Mme Fenwick s'est également heurtée à la résistance d'anti-enregistrement tels qu'Eva Luckes du London Hospital, qui semblent avoir eu l'approbation tacite de Florence Nightingale.

Parallèlement, la plupart des administrations hospitalières et des conseils d'administration craignaient que les infirmières autorisées ne coûtent plus cher que le personnel hospitalier non autorisé. Malgré cela, la loi a finalement été adoptée en 1919 et Fenwick a été le premier à la signer devenant « State Registered Nurse No.1 » en 1921.

Le registre était initialement détenu par le General Nursing Council, qui est devenu plus tard le Conseil central du Royaume-Uni et est maintenant connu sous le nom de Nursing and Midwifery Council.

L'historienne lauréate du BAFTA et conservatrice en chef conjointe des palais royaux historiques, Lucy Worsley, emmène Dan visiter le palais de Kensington, l'une des principales résidences royales depuis 1689 et la maison d'enfance de la reine Victoria.

Regarde maintenant

Pourquoi la Loi sur l'enregistrement des infirmières et infirmiers est importante

La loi a rendu l'inscription obligatoire pour toutes les infirmières. Initialement, une aspirante infirmière devait avoir plus de 21 ans; être en mesure de fournir trois références de bonne moralité et de démontrer qu'ils ont au moins un an de formation et deux ans de pratique ultérieure. Pour la première fois, la Nurses’ Registration Act a introduit une réglementation de la profession infirmière et a établi des normes de pratique auxquelles toutes les infirmières devaient adhérer.

Avant l'adoption de la loi, n'importe qui pouvait s'appeler infirmier, qu'il ait ou non suivi une formation professionnelle. Ce système non réglementé était problématique car il mettait à risque à la fois les infirmières et les patients.

Lors de son témoignage devant un comité parlementaire restreint en 1905, Mme Fenwick a fourni un exemple notable de la façon dont un système non réglementé permet à de mauvaises infirmières d'exercer. Elle a raconté l'histoire d'une infirmière qui avait tenté d'empoisonner une sœur à l'hôpital Saint-Barthélemy. Au lieu d'être sanctionnée ou jugée par un tribunal pénal, l'infirmière a été licenciée discrètement et a pu trouver un nouvel emploi dans un institut de soins infirmiers à Sheffield où elle a été accusée d'avoir empoisonné un patient.

Plus tard, des incidents similaires se sont produits à l'infirmerie royale de Manchester où l'infirmière a été transférée sous un faux nom. L'infirmière a finalement été interrogée par un comité et a été licenciée mais n'a jamais été poursuivie.

Mme Fenwick pensait qu'en normalisant la profession infirmière, la loi sur l'enregistrement des infirmières éliminerait les «mauvaises infirmières» et rendrait les soins de santé plus sûrs pour les patients.

En fixant des normes, la loi sur l'enregistrement des infirmières a introduit le professionnalisme dans les soins infirmiers, l'élevant au rang de profession savante exclusive et a établi des précédents de formation qui se poursuivent aujourd'hui.

Aujourd'hui centenaire, Save the Children a été initialement fondée en réponse au sort des enfants allemands et autrichiens pendant le blocus de l'Allemagne au lendemain de la Première Guerre mondiale.

Écoute maintenant

Autres accomplissements

Parallèlement à la lutte pour l'enregistrement, Mme Fenwick a fait campagne sur la scène internationale. Elle a été l'une des fondatrices du Conseil international des infirmières en 1899. Cette organisation a réuni des infirmières du monde entier pour faire progresser le statut de la profession à l'échelle internationale.

Mme Fenwick était également une partisane du mouvement pour le suffrage et consacrait fréquemment des chroniques à la cause dans le British Journal of Nursing alors qu'elle en était la rédactrice. Elle aimait écrire et en 1910, elle fut élue présidente de la Society of Women Journalists.

L'héritage d'Ethel Gordon Fenwick

Malgré son travail important et son héritage de longue date, Ethel Gordon Fenwick est malheureusement tombée dans l'oubli, peu d'infirmières se souvenant de son travail. Ceux qui connaissent ses réalisations suggèrent que ses contributions aux soins infirmiers sont aussi importantes que celles de Florence Nightingale.

La Dame à la lampe. Lithographie populaire reproduction d'une peinture de Nightingale par Henrietta Rae, 1891.

Contrairement à Nightingale qui a été immortalisé par des statues à Westminster et à Derby, Mme Fenwick est loin d'être un nom familier et, malheureusement, sa tombe à Thoroton est dans un état de délabrement avancé.

Alors que les infirmières célèbrent le centenaire de l'introduction du registre des infirmières plus tard cette année, il est important de réfléchir aux contributions importantes de Mme Fenwick au développement des soins infirmiers en tant que
profession réglementée.

L'actuel organisme de réglementation des soins infirmiers, le Nursing and Midwifery Council, définit les normes et veille à ce que les infirmières continuent de les respecter dans leur pratique quotidienne, un précédent qui a commencé avec la
Loi sur l'enregistrement des infirmières.

James Shepherd fait partie de l'Ethel Gordon Fenwick Commemorative Partnership, un groupe qui cherche à rehausser le profil de l'ancienne infirmière et militante politique.


Ethel Gordon Fenwick : Infirmière numéro un sur le registre

Décembre 2019 marque le centième anniversaire de l'adoption de la Nurses' Registration Act, la loi qui a introduit un registre des infirmières et qui a irrévocablement changé les soins infirmiers britanniques modernes en introduisant des normes de formation et de réglementation qui restent en place aujourd'hui.

Ethel Gordon Fenwick, également connue sous le nom d'Ethel Bedford Fenwick, a fait campagne sans relâche avec ses partisans pendant plus de 30 ans pour en assurer l'adoption. Mais qui était-elle et qu'a-t-elle fait ?

Ethel Gordon Fenwick est née le 26 janvier 1857 à Elgin près de Moray en Écosse de David Davidson Manson, médecin et agriculteur, et de sa femme Harriette. Après la mort de son père en 1860, Mme Gordon Fenwick a déménagé dans le Nottinghamshire où elle a grandi à Thoroton dans la vallée de Belvoir.

Elle a commencé sa carrière d'infirmière en 1878 à l'âge de 21 ans au Nottingham Children's Hospital, avant de poursuivre sa formation pendant une année supplémentaire au Manchester Royal Infirmary.

Après avoir terminé sa formation, Mme Gordon Fenwick a déménagé à Londres où elle a travaillé dans plusieurs hôpitaux avant d'être nommée matrone à l'hôpital St Bartholomew en 1881 à l'âge de 24 ans.

Six ans plus tard, en 1887, elle a cessé d'infirmière après son mariage avec le Dr Bedford Fenwick et s'est entièrement concentrée sur sa campagne politique pour l'introduction d'un registre des infirmières. Elle croyait qu'un registre permettrait aux infirmières de développer une identité professionnelle, d'améliorer les soins aux patients et de protéger les infirmières contre l'exploitation par le biais de bas salaires et de mauvaises conditions de travail.

Des discussions sérieuses concernant la création d'un registre des infirmières ont commencé en 1887 lors d'une réunion organisée par l'Hospitals Association (HA), qui se composait d'un groupe d'hôpitaux et a été fondée par le financier et philanthrope Henry Burdett. Au cours de la réunion, Mme Gordon Fenwick s'est heurtée à la HA et en particulier à M. Burdett – dont le nom est également lié à l'association caritative Burdett Trust for Nursing.

Elle n'était pas d'accord avec la HA en raison de son soutien à un registre non obligatoire, car elle croyait que ce ne serait rien de plus qu'une liste de noms et n'aurait aucun effet réel sur le statut des infirmières. Fenwick a formé un groupe dissident qui est devenu la British Nurses' Association plus tard dans l'année. La BNA continuerait à faire campagne pour l'introduction d'un registre obligatoire des infirmières.

Mme Gordon Fenwick était une formidable militante et a utilisé à la fois le BNA et le Dossier d'infirmière, qu'elle a acquis et a commencé à éditer en 1893 (elle l'a rebaptisé plus tard le Journal britannique des soins infirmiers en 1903), comme porte-parole de sa campagne d'enregistrement.

Elle se heurtait fréquemment à ceux qui étaient contre l'enregistrement. Ils étaient souvent membres des autorités hospitalières mais comprenaient également des infirmières comme Eva Luckes, matrone au London Hospital, qui était farouchement opposée à l'introduction d'un registre des infirmières.

La campagne pour l'enregistrement a également été semée d'affrontements et de conflits, car différentes sociétés et groupes de campagne se sont battus pour différents types d'enregistrement des infirmières.

En outre, l'enregistrement s'est heurté à l'opposition des autorités hospitalières qui craignaient que les infirmières diplômées d'État ne soient plus coûteuses que les travailleurs hospitaliers non enregistrés. Ils s'inquiétaient également du niveau d'indépendance et d'autonomie que cela accorderait aux infirmières hospitalières.

La fin du 19 e siècle a vu naître diverses querelles entre médecins et infirmières sur la place de l'infirmière dans la hiérarchie hospitalière. Cette opposition, combinée aux luttes intestines, a été la principale raison de la longueur de la campagne.

Les deux premiers projets de loi visant à introduire un registre des infirmières ont été présentés au parlement en 1903 et 1904, mais tous deux ont échoué. Plusieurs autres ont été présentés par divers côtés du débat sur l'enregistrement au cours de la décennie suivante, mais en vain. Il s'agissait d'un projet de loi présenté au Parlement par le ministre de la Santé de l'époque, le Dr Christopher Addison, qui a finalement été adopté en décembre 1919.

Le registre a ouvert ses portes deux ans après l'entrée en vigueur de la loi, Mme Gordon Fenwick étant la première à le signer en 1921, devenant ainsi la première infirmière diplômée d'État.

Parallèlement à ses engagements envers les soins infirmiers au Royaume-Uni, Mme Gordon Fenwick a également fait campagne sur la scène internationale pour essayer d'améliorer les normes des soins infirmiers. En 1899, elle a joué un rôle déterminant dans la fondation du Conseil international des infirmières et en a été la première présidente jusqu'en 1904.

Elle sympathisait avec la branche non militante du mouvement des suffragettes et écrivait fréquemment des éditoriaux soutenant la cause pendant son mandat de rédactrice en chef du Journal britannique des soins infirmiers. Elle aimait écrire et en 1910, elle fut élue présidente de la Society of Women Journalists. Elle est décédée le 13 mars 1947.

Malgré les contributions vitales de la loi sur l'enregistrement des infirmières à la profession infirmière, le nom d'Ethel Gordon Fenwick s'est depuis effacé de la mémoire publique, peu de personnes étant conscientes de la façon dont elle a changé la profession infirmière. Beaucoup de ceux qui connaissent ses contributions aux soins infirmiers modernes les considèrent comme étant aussi importantes que celles de Florence Nightingale.

Dans le cadre du centième anniversaire de l'adoption de la Nurses' Registration Act cette année, il est important de célébrer l'héritage d'Ethel Gordon Fenwick et son rôle important dans la création de la profession infirmière.


Ethel Gordon Fenwick

Cette année (2019) marque le centenaire de la loi sur l'enregistrement des infirmières de 1919, qui n'a été réalisée qu'après une longue campagne. Ethel Gordon Fenwick née Manson (1857-1947) a été l'un des chefs de file de cette campagne et apparaît comme l'infirmière numéro 1 lors de l'ouverture du registre en 1923. Elle a joué un rôle majeur dans l'histoire des soins infirmiers au Royaume-Uni à travers sa campagne pour se procurer un certificat reconnu au niveau national pour les soins infirmiers. Née dans la ville d'Elgin dans le Morayshire en Écosse, fille d'un riche médecin décédé avant qu'Ethel n'ait un an, la famille a déménagé dans le Nottinghamshire lorsque sa mère s'est remariée. Son beau-père était George Storer (1814-1888), député de la circonscription du South Nottinghamshire. La vie de formation d'Ethel s'est déroulée à Thoroton Hall, près de Bingham dans la vallée de Belvoir où résidait la famille.

Le beau-père d'Ethel, George était le fils du révérend John Storer de Hawksworth, Notts et le petit-fils de John Storer, un éminent médecin de Nottingham et l'un des fondateurs du General Hospital, du Sneinton Asylum et de la Vaccination Institution de la ville. En 1816, il participa à la création de la Bromley House Subscription Library.

À l'âge de 21 ans, Ethel a commencé sa formation d'infirmière à l'hôpital pour enfants de Nottingham en tant que praticienne payante, et en 1878, elle est partie et a déménagé à l'infirmerie royale de Manchester. Elle se rend ensuite à Londres où elle travaille dans les hôpitaux de Whitechapel et de Richmond. En 1891, elle a été nommée Matron of St Bartholomew's Hospital, poste qu'elle a occupé jusqu'en 1887, date à laquelle elle a démissionné pour épouser le Dr Bedford Fenwick avec qui elle a eu un fils. Ethel a joué un rôle déterminant dans la création du Conseil international des infirmières en 1899 devenant leur première présidente, elle a également possédé et édité le British Journal of Nursing jusqu'à sa mort en 1947 et a été membre fondateur de la British Nurses Association, maintenant la Royal British Nurses Association. . Ethel a également été active dans la campagne pour le suffrage des femmes et pendant la Première Guerre mondiale, elle a organisé un corps d'infirmières pour le service actif en France. Les cendres d'Ethel Gordon Fenwick sont enterrées dans la tombe familiale de l'église Sainte-Hélène, à Thoroton.


Fenwick, Ethel Gordon (1857-1947)

Après avoir occupé des postes d'infirmière à l'hôpital pour enfants de Nottingham et à l'hôpital de Londres, Ethel Fenwick a été nommée infirmière en chef de l'hôpital St. Bartholemew, poste qu'elle a occupé pendant six ans, jusqu'à son mariage en 1887. Cette année-là, elle a dirigé un groupe d'infirmières dans la formation de la British Nurses' Association (BNA), dont elle était la présidente. L'association a cherché à élever les normes de la profession en acceptant des candidats infirmiers exclusivement issus des classes sociales supérieures. Après que la BNA ait obtenu une charte royale en 1893, Fenwick a été destitué en tant que président. Dans l'opposition, elle et son mari formeront le British College of Nurses en 1926.

Fenwick a également lancé le Conseil des matrones de Grande-Bretagne et d'Irlande, un groupe qui a fait pression sur le Parlement pour l'enregistrement des matrones par l'État (obtenu en 1919). Pour l'aider dans ses efforts de campagne, Fenwick et son mari ont acheté Le dossier infirmier, appelé plus tard Le British Journal of Nursing. Au Conseil international des femmes, qui s'est réuni à Londres en 1899, Fenwick et le Conseil des matrones ont organisé le Conseil international des infirmières, la toute première organisation de professionnels de la santé.

Citez cet article
Choisissez un style ci-dessous et copiez le texte de votre bibliographie.

"Fenwick, Ethel Gordon (1857-1947) ." Les femmes dans l'histoire du monde : une encyclopédie biographique. . Encyclopédie.com. 16 juin 2021 < https://www.encyclopedia.com > .

"Fenwick, Ethel Gordon (1857-1947) ." Les femmes dans l'histoire du monde : une encyclopédie biographique. . Extrait le 16 juin 2021 de Encyclopedia.com : https://www.encyclopedia.com/women/encyclopedias-almanacs-transcripts-and-maps/fenwick-ethel-gordon-1857-1947

Styles de citation

Encyclopedia.com vous donne la possibilité de citer des entrées de référence et des articles selon les styles courants de la Modern Language Association (MLA), du Chicago Manual of Style et de l'American Psychological Association (APA).

Dans l'outil "Cite this article", choisissez un style pour voir à quoi ressemblent toutes les informations disponibles lorsqu'elles sont formatées selon ce style. Ensuite, copiez et collez le texte dans votre bibliographie ou liste d'ouvrages cités.


Contenu

Elle est née Ethel Gordon Manson à Spynie, près de la ville d'Elgin dans le Morayshire en Écosse, la fille d'un riche fermier et médecin décédé plus tard la même année. La mère d'Ethel a ensuite épousé George Storer, un membre du Parlement. Elle a fait ses études privées à Middlethorpe Hall, Middlethorpe, Yorkshire. À l'âge de 21 ans, elle a commencé une formation d'infirmière à l'hôpital pour enfants de Nottingham en tant qu'infirmière stagiaire rémunérée, puis à l'infirmerie royale de Manchester. Son expertise est vite remarquée et elle ne tarde pas à partir pour Londres, où elle travaille dans les hôpitaux de Whitechapel et de Richmond.

En 1881, à l'âge de 24 ans, Ethel a été nommée Matron of St Bartholomew's Hospital, poste qu'elle a occupé jusqu'en 1887, date à laquelle elle a démissionné de son poste pour épouser le Dr Bedford Fenwick, devenant professionnellement connue sous le nom de Mme Bedford Fenwick. ΐ]

Elle a été la fondatrice de la Royal British Nurses' Association en 1887. Elle a joué un rôle déterminant dans la fondation de la Florence Nightingale International Foundation, la première fondation du Conseil international des infirmières, et en a été la présidente pendant les cinq premières années. Elle a considérablement prolongé la période de formation des infirmières et a fait campagne pour l'enregistrement des infirmières par l'État au Royaume-Uni. Cela a été réalisé grâce à la loi de 1919 sur l'enregistrement des infirmières et Ethel Gordon Fenwick apparaît comme « l'infirmière n 1 » lorsque le registre a ouvert ses portes en 1923. (La colonie du Cap avait été la première à introduire l'enregistrement des infirmières, en 1891) .

Ethel Fenwick a acquis le Dossier d'infirmière en 1893 et ​​en devient le rédacteur en chef en 1903. Il est rebaptisé Le British Journal of Nursing et à travers ses pages pour les 54 prochaines années, sa pensée et ses croyances sont clairement révélées. Elle n'était pas d'accord avec Florence Nightingale et Henry Burdett au sujet de l'enregistrement des infirmières. Elle estimait qu'il y avait un besoin de formation à un niveau reconnu et que cela impliquait de limiter l'accès à la profession aux filles des classes sociales supérieures. Elle s'est opposée à la rémunération des infirmières en formation, car cela attirait le mauvais type de fille. Elle était très désireuse de voir un contrôle sur les soins infirmiers à domicile. Γ]

En 1927, elle a créé le British College of Nurses avec une dotation de 100 000 £ d'un patient reconnaissant du Dr Fenwick. Elle était présidente, et il était trésorier, à vie.

En 1999, une « plaque bleue » du patrimoine anglais a été attachée à son ancienne maison au 20 Upper Wimpole Street, à Londres. Δ]


Contenu et structure

Archives de la Royal British Nurses Association (RBNA) et du British College of Nurses (BCN), comprenant : les dossiers administratifs de la RBNA, y compris : les procès-verbaux du conseil général 1887-1961 les procès-verbaux de l'assemblée générale annuelle 1889-1946 les procès-verbaux du comité exécutif, 1887-1982 les procès-verbaux du conseil d'enregistrement , 1890-1904 Procès-verbal du comité d'inscription, 1904-1923 Registres des membres, 1888-1966 Registre des sages-femmes, 1890-1908 Procès-verbal du comité éditorial du Nursing Journal, 1891-1906 Procès-verbal du sous-comité des finances, 1895-1909 Procès-verbal de l'Auxiliary Nurses Society, 1903-1904 procès-verbaux du fonds de pension des infirmières formées 1912-1931, livre des salaires, 1957-1965 procès-verbaux et comptes du comité commémoratif de la princesse chrétienne, 1919-1927 procès-verbaux du comité de la Chambre, 1921-1926 procès-verbaux de la Ligue des infirmières privées, 1929-1949 livres des visiteurs, rapports annuels 1917-1961 (imprimé) 1902, 1913, 1915-1916, 1918, 1926, 1936, 1953-1954- 1959-1971, 1975, 1978, 1982, 1983, 1986 Comptes (imprimés) 1912, 1914, 1916, 1919-1920, 1923, 1927, 1929, 1932-1938, 1944-1946, 1950 -1953, 1955, 1959-1963, 1965-1969, 1971-1973, 1976-1978, 1981-1983, 1985, 1988, 1990-1996 Comptes du Fonds Edith Mary Fletcher (imprimés) 1963-1969, 1971-1973, 1975- 1976, 1978, 1986, 1990-1996 Fonds de rente des infirmières et infirmiers Rapports annuels (imprimés) 1887-1888, 1890-1895, 1897, 1899, 1906-1909, 1922-1924, 1929-1949, 1951, 1953, 1980 Rente des infirmières et infirmiers Comptes de fonds (imprimés) 1919, 1926-1928, 1935, 1937, 1950, 1952-1955, 1959-1966, 1968-1970, 1972, 1974, 1978-1979, 1984, 1987, 1989, 1991-1996 Lettres de SAR la princesse Christian aux officiers de l'Association (principalement Isabel Macdonald), 1893, 1900, 1917-1921 (22 pièces) Autre correspondance royale, 1917-1998, y compris les lettres de la princesse Arthur de Connaught : (25 pièces) RBNA lettres et papiers généraux, 1886- 1994, y compris des lettres à Ethel Fenwick (Mme Bedford Fenwick) sur la création de la RBNA, 1887-1888 correspondance et documents sur la demande de l'Association pour une charte royale, 1891-1893 correspondance et documents sur l'introduction de Nurse Registration Bills, 1908-1910 correspondance et documents sur la fondation du College of Nursing, et fusion possible avec le RBNA, 1916-1917 correspondance et documents sur la pétition du College of Nursing pour une charte royale et l'opposition du RBNA, 1927 correspondance sur l'opposition de la RBNA à la nouvelle loi sur l'enregistrement des infirmières, 1940 correspondance avec la Conférence permanente des matrones d'Essex et le ministère de la Santé sur le poste d'infirmières adjointes, 1942-1944 correspondance avec le ministère de la Santé sur la Society of Chartered Nurses, 1953 -1955 Lettres et documents généraux du British College of Nurses (BCN), 1926-1955, y compris les procès-verbaux du Conseil, la correspondance et les documents sur la constitution et les règlements de 1926-1927, les coupures de presse de 1926-1927, le livre des visiteurs de 1926-1930, le livre de 1929-1955 du Souvenir, 1926-1953 index des noms et des sujets BCN : documents sur l'histoire des soins infirmiers, 1870-1955, y compris des lettres sur l'emploi des infirmières à l'Hôpital pour enfants malades, Grande Ormond Street, Londres, et l'East London Hospital for Children, 1870 coupures de presse sur sept infirmières impliquées dans des procédures pénales, 1905-1910 copie du British Journal of Nursing, contenant le compte rendu de l'exécution de l'infirmière Edith Cavell, 1915 correspondance et documents sur inscription des infirmières, 1917-1918 notes sur la carrière d'infirmière de Mildred Heather-Bigg, (1857-1928) et Catherine Wood (1841-1930) BCN : documents relatifs à Florence Nightingale, 1852-1939, y compris la correspondance entre Nightingale et William Clark, sur la réforme sanitaire en Inde, 1871-1875 nécrologies, 1910 lettres à Mlle Bushby à propos de Nightingale lettres vendues, données et prêtées pour la section Histoire des soins infirmiers du BCN, 1930-1934 Documents relatifs à Ethel Fenwick (Mme Bedford Fenwick), 1896- 1937, y compris : coupures de presse sur l'exposition sur les soins infirmiers tenue à St Martin's Town Hall, Charing Cross, Londres, 1896 documents commerciaux pour le Nursing Journal et le British Journal of Nursing, 1899-1909 copie annotée de le projet de loi sur l'enregistrement des infirmières, 1914 rapports annuels du Conseil des matrones, 1926-1927 correspondance et documents sur le comité commémoratif d'Isla Stewart, 1929 dossier de documents conservé par Fenwick concernant son rejet du comité permanent de la Fondation Florence Nightingale, 1937- 1938 Documents relatifs au Conseil international des infirmières (CII), 1900-1937, y compris le procès-verbal de la réunion du Comité provisoire, 1900 lettre de sœur Agnes Karll, Berlin, sur les infirmières en Allemagne, 1911 lettre de Margot Larsson, Conseil norvégien des infirmières qualifiées sur les infirmières en Norvège, 1915 articles sur le Congrès du CII de 1929 à Montréal, Canada, articles de 1929 sur le Congrès du CII de 1933, à Paris et à Bruxelles, articles de 1933 sur le Congrès du CII de 1937 à Londres Matériel imprimé : Publications RBNA, y compris les rapports annuels, 1889- 1890 Registre des infirmières qualifiées, 1892 Liste des membres, 1909 Livres sur l'histoire des soins infirmiers, Florence Nightingale et la famille royale Brochures sur l'histoire des soins infirmiers Périodiques inclus ng Journal britannique des soins infirmiers , 1888-1955 Journal des infirmières , 1891-1918 [fusionné avec Journal britannique des soins infirmiers , 1918] Revue internationale des soins infirmiers , 1926-1939 Journal de la Royal British Nurses' Association , 1947-1963 Photographies et illustrations, 1863-1950, y compris des photographies de la famille royale, Florence Nightingale, Mme Bedford Fenwick et sa famille, et d'autres officiers de la RBNA dont Isobel Macdonald, Margaret Breay et Mlle HM Campbell photographies et illustrations relatives à l'histoire des soins infirmiers, y compris des photographies, des certificats de formation et des documents relatifs à la carrière d'infirmière d'Agnes Wotherspoon-Baird, 1911-1950 Soies brodées commémorant le couronnement du roi George IV, 1821, l'Exposition internationale, Londres, 1862, et le diamant de la reine Victoria Jubilé, 1897 Artefacts, y compris les insignes RBNA, d'autres insignes et médailles et la bannière RBNA

Collection organisée en 12 classes : registres et registres des membres de la RBNA Rapports et comptes annuels Lettres de SAR la princesse Christian Autres lettres royales Lettres et documents généraux de la RBNA British College of Nurses : lettres et documents généraux BCN : documents sur la section Histoire des soins infirmiers BCN : matériel relatif à Florence Nightingale Documents relatifs à Mme Bedford Fenwick Documents relatifs au Conseil international des infirmières Documents imprimés et objets


20ième siècle

Années 1900

  • 1900 « Dame Agnes Gwendoline Hunt, la fondatrice des soins infirmiers orthopédiques, ouvre une maison de convalescence pour les enfants infirmes à Florence House à Baschurch qui épouse la théorie encore non prouvée du traitement en plein air.
  • 1901 - Création du United States Army Nurse Corps (NC)
  • 1901 « La Nouvelle-Zélande est le premier pays à réglementer les infirmières au niveau national, avec l'adoption de la loi sur l'enregistrement des infirmières.
  • 1901 - Début de l'enregistrement des infirmières par l'État en Nouvelle-Zélande.
  • 1902 - Ellen Dougherty de Nouvelle-Zélande devient la première infirmière autorisée au monde.
  • 1902 « Le conseil scolaire de la ville de New York embauche Lina Rogers Struthers en tant que première infirmière scolaire en Amérique du Nord.
  • 1902 « Le service impérial d'infirmières militaires de la reine Alexandra remplace, par mandat royal, le service d'infirmières de l'armée.
  • 1903 - La loi Armstrong de 1903 est adoptée à New York, exigeant l'enregistrement des infirmières.
  • 1905 « Le mémorial des infirmières de guerre hispano-américaines est érigé au cimetière national d'Arlington aux États-Unis.
  • 1906 La première école d'infirmières Union Mission Hospital Training School for Nurses/Iloilo Mission Hospital Training School for Nurses, aujourd'hui Central Philippine University - College of Nursing, est créée aux Philippines.
  • 1906 « Severance School » ouvre en Corée, la première de nombreuses écoles de formation.
  • 1908 « Le corps des infirmières de la marine des États-Unis est créé.
  • 1908 « Journal de la New Zealand Nurses Organisation, Kai Tiaki a été publié pour la première fois.
  • 1908 « » Des représentants de 16 organismes infirmiers organisés se réunissent à Ottawa pour former l'Association nationale des infirmières et infirmiers du Canada, qui deviendra l'Association des infirmières et infirmiers du Canada en 1911.
  • 1908 « Akenehi Hei s'inscrit comme la première infirmière maorie.
  • 1909 « La New Zealand Trained Nurses Association est créée.
  • 1909 « Le service de soins infirmiers de la Croix-Rouge américaine est formé.
  • 1909 « L'École des sciences infirmières de l'Université du Minnesota décerne le premier baccalauréat en sciences infirmières, établissant une nouvelle norme dans la formation des infirmières.

Années 1910

  • 1910 - Florence Nightingale décède le 13 août à l'âge de 90 ans.
  • 1910 - Akenehi Hei, la première infirmière maorie qualifiée de Nouvelle-Zélande décède le 28 novembre 1910 après avoir contracté la typhoïde des membres de sa famille.
  • 1914 « Les infirmières néo-zélandaises ont travaillé aux côtés des infirmières britanniques, australiennes, américaines et canadiennes pendant la Première Guerre mondiale.
  • 1915 - Edith Cavell est exécutée par un peloton d'exécution allemand le 12 octobre pour avoir aidé des centaines de soldats alliés à fuir vers les Pays-Bas.
  • 1915 « Le New Zealand Army Nursing Service est créé en 1915, en grande partie à la demande de Hester Maclean (1863-1932).
  • 1916 « Le Royal College of Nursing est fondé.
  • 1917 - Mme Annie Kamauoha est reconnue comme la première infirmière diplômée d'Hawaï de la Queen's Hospital Training School for Nurses. Son épinglette a été conçue par la reine Liliuokalani et lui a été présentée par la reine avant la mort de la reine plus tard dans l'année.
  • 1917 - Programme standardisé établi par la National League for Nursing Education.
  • 1918 « Lenah Higbee reçoit la Navy Cross pour services distingués dans l'exercice de sa profession et pour son dévouement inhabituel et remarquable au devoir en tant que surintendante de l'U.S. Navy Nurse Corps. Elle est la première femme vivante à recevoir cet honneur.
  • 1918 « Frances Reed Elliot est enrôlée en tant que première afro-américaine dans le service de soins infirmiers de la Croix-Rouge américaine le 2 juillet.
  • 1918 « Viola Pettus, une légendaire infirmière afro-américaine du Texas, est devenue célèbre pour ses soins courageux aux victimes de la grippe espagnole, notamment aux membres du Ku Klux Klan.
  • 1919 - Le Royaume-Uni adopte le Nursing Act de 1919, qui prévoit l'enregistrement des infirmières, mais il n'entrera en vigueur qu'en 1923. Le premier nom inscrit dans le registre en tant que SRN était Ethel Gordon Fenwick.

Années 1920

  • 1921 « Sophie Mannerheim, pionnière des soins infirmiers modernes en Finlande, accepte la présidence de la Croix-Rouge finlandaise.
  • 1922 L'Association des infirmières philippines a été fondée. La FNA a été admise en tant que membre du Conseil international des infirmières (CII) en 1929. La FNA, qui a été rebaptisée Philippine Nurses Association (PNA) en 1962, continue de défendre sa vision d'élever le les idéaux et l'esprit de la profession infirmière dans le pays et de gagner pour la profession le respect et la reconnaissance de la communauté internationale
  • 1923 « La Nursing Act de 1919 entre en vigueur et Ethel Gordon Fenwick est la première infirmière enregistrée au Royaume-Uni.
  • 1923 - La Yale School of Nursing devient la première école d'infirmières à adopter les recommandations de la Commission Rockefeller pour le programme était basé sur un plan éducatif plutôt que sur les besoins des services hospitaliers.
  • 1923 - Mary Breckinridge, la fondatrice du Frontier Nursing Service, parcourt 700 milles à cheval pour étudier les besoins de santé des habitants des régions rurales du Kentuck.
  • 1923 « La première institution brésilienne d'enseignement supérieur en soins infirmiers, du nom de la pionnière des soins infirmiers Ana Néri, est lancée à Rio de Janeiro par Carlos Chagas, dans le but de mettre en œuvre le « modèle Nightingale » à l'échelle nationale.
  • 1925 - La Nouvelle-Zélande a tenté d'offrir un programme de soins infirmiers à l'Université d'Otago. (Crisp, Taylor, Douglas & Rebeiro, 2013)
  • 1926 - 20 juillet La première sœur de la Nouvelle-Zélande est nommée par le conseil d'administration de l'hôpital d'Auckland en Nouvelle-Zélande.
  • 1929 - Création de l'Association japonaise des infirmières.

Années 1930

  • 1931 â€" The Forgotten Frontier, un documentaire sur le Frontier Nursing Service dans le Kentucky, est filmé.
  • 1933 - Début de l'enregistrement des infirmières dans le Territoire de la capitale australienne.
  • 1937 « Sœur Elizabeth Kenny publie son premier livre, Paralysie infantile et diplégie cérébrale : méthode de restauration de la fonction.
  • 1938 « Le mémorial des infirmières au cimetière national d'Arlington est érigé dans la section 21 (la « section des infirmières ») pour honorer les infirmières qui ont servi dans les forces armées pendant la Première Guerre mondiale. Plus de 600 infirmières sont enterrées à Arlington.
  • 1939 â€" Registering of nursing aides commenced in New Zealand

La Seconde Guerre mondiale

  • 1939â€"1945 â€" Military and naval nurses from numerous countries serve outside their countries.
  • 1941â€"45 â€" Over 59,000 American women serve in the U.S. Army Nurse Corps
  • 1941â€"45 â€" Over 11,000 women serve in the United States Navy Nurse Corps
  • 1942 â€" Banka Island massacre: Twenty one Australian nurses, survivors of a bombed and sunken ship, are executed by bayonet or machine gun by Imperial Japanese Army soldiers on February 16.
  • Australian Army Medical Women's Service (AAMWS) operates 1942 until 1951. Its nurses serve in military hospitals in the Middle East, Australia and, with the British Commonwealth Occupation Force, in Japan. In 1951, it merged into the Royal Australian Army Nursing Corps

Années 40

  • 1942 â€" Beveridge Report recommends comprehensive health care funded through National Insurance.
  • 1943 â€" Mary Elizabeth Lancaster (Carnegie) is appointed the acting director of the Division of Nursing Education at Hampton Institute in Hampton, Virginia. Through her direction the first baccalaureate nursing program in the Commonwealth of Virginia is created.
  • 1943 â€" The southern state of Delaware was the first to admit the African American nurses to membership as a state nurses.
  • 1944 â€" Ludwig Guttmanns Spinal Unit at Stoke Mandeville was formally opened on 1 February with one patient and twenty-six beds.
  • 1944 â€" The first baccalaureate nursing program in the Commonwealth of Virginia is created at the Hampton University School of Nursing.
  • 1948â€" The first baccalaureate nursing program in the State of Alabama is established at Tuskegee University under the leadership of Dr. Lillian H. Harvey, Dean.
  • 1948 â€" The National Health Service is launched on July 5.
  • 1949 â€" Mary Elizabeth Carnegie is the first black person elected to the board of the Florida Nurses Association with the right to speak and vote.
  • 1949 â€" Formation of College of Nursing Australia.

1950s

  • 1951 â€" The National Association of Colored Graduate Nurses merges with the American Nurses Association.
  • 1951 â€" Males join the United Kingdom same register of nurses as females for the first time.
  • 1951 â€" National Association for Practical Nurse Education and Service (NAPNES) along with professional nursing organizations and the U.S. Department of Education created Vocational Nursing standards for education and the LPN / LVN level of nursing was created in the United States.
  • 1952 â€" The introduction of sedatives transforms mental health nursing.
  • 1952 â€" Hildegard Peplau presents Interpersonal Relations Theory.
  • 1953 â€" The National Students Nurses' Association (NSNA) is established.
  • 1954 â€" One of the first PhD programs in nursing is offered at the University of Pittsburgh.
  • 1955 â€" Elizabeth Lipford Kent becomes the first African American to earn a PhD in nursing.
  • 1956 â€" The Columbia University School of Nursing is the first in the U.S. to grant a master's degree in a clinical nursing specialty.

1960s

  • 1960 - The first Neonatal Intensive Care Unit was established.
  • 1960 â€" The Nursing Studies department at the University of Edinburgh initiates the first degree in nursing.
  • 1963 â€" Ruby Bradley retires from the U.S. Army Nurse Corps with 34 medals and citations for bravery.
  • 1965 â€" The establishment of the first nurse practitioner (NP) role, developed jointly by a nurse educator and a physician at the University of Colorado.
  • 1965 â€" A Japanese court rules on the regulation regarding night shifts of nurses, limiting them to 8 days a month and banning single-person night shifts altogether.
  • 1966 â€" The Filipino Nurses Association was renamed as The Philippine Nurses Association
  • 1967 â€" The Salmon Report recommends the reorganisation of the NHS management, ultimately leading to the abolishment of matrons
  • 1967 â€" Termination of pregnancy becomes legal in the United Kingdom under the Abortion Act 1967.
  • 1967 â€" Dame Cicely Saunders sets up the first hospice in a suburb of London.
  • 1967 â€" New Zealand nursing undergo changes from being hospital-based apprentiships to tertiary education institutions.
  • 1969 â€" Dame Cicely Saunders is guest speaker at Yale University at the invitation of Florence Wald, dean of Yale School of Nursing.

Années 1970

  • 1971 â€" The Carpenter report was released, this was a review released by New Zealand centered around the nursing education system, the report advocated training nurses in an educational environment. The government however decided that polytechs not universities were more appropriate for this, however the consequences of this were that nurses were only diploma level not degree level.
  • 1973 â€" Christchurch and Wellington Polytechnics offer diploma-level nursing education Massey and Victoria Universities (Wellington) start their post-registration bachelor's degrees.
  • 1974 â€" Yale Nursing School dean Florence Wald et al. found Connecticut Hospice, launching the hospice movement in the U.S.
  • 1974 â€" The classic definition of health which has endured for many years, was actually provided by the World Health Organization.
  • 1975 â€" First nursing diploma program in Australia in a College of Advanced Education (CAE) in Melbourne, followed quickly by programs in New South Wales, South Australia and Western Australia.
  • 1976 â€" The first master's degree program in nursing for a historically Black College or University (HBCU) founded at Hampton University School of Nursing.
  • 1976 â€" The Nurses' Health Study began
  • 1976 â€" Roy Adaptation Theory published, Sister Callista Roy nursing theorist
  • 1977 â€" The M. Elizabeth Carnegie Nursing Archives is created by Dr. Patricia E. Sloan at the Hampton University School of Nursing. This is the only repository for memorabilia on minority nurses in the United States. The focus of the archives is African American nurses.
  • 1978 â€" Estelle Massey Osborne becomes the first black nurse to be inducted as honorary fellow in the American Academy of Nursing.
  • 1978 â€" Barbara Nichols is the first black nurse to be elected president of the American Nurses Association.
  • 1978 â€" Elizabeth Carnegie is the first black to be elected president of the American Academy of Nursing.
  • 1979 â€" The first iteration of a clinical doctorate, a nursing doctorate (ND), was established at Case Western Reserve University.
  • 1979 â€" Dr Watson's first book published, based on her theory of caring.

Années 1980

  • 1980s â€" In the U.S. the MSN degree became the required degree for advanced practice nurse certification. Nurse Practitioners with certificates were grandfathered in. The American Association of Nurse Anesthetists (AANA) first required a master's degree in order to sit for the boards in 1999.
  • 1980 â€" Viola Davis Brown of Kentucky is the first African American nurse to lead a state office of public health nursing in the United States
  • 1980 â€" The Roper, Logan and Tierney model of nursing, based upon the activities of daily living, is published.
  • 1982 â€" Florence Nightingale Trust was created where they had Florence Nightingales letters, artifacts and publications made viewable to the public and protected at the 'Florence Nightingale Museum'.
  • 1983 â€" The importance of human rights in nursing is made explicit in a statement adopted by the International Council of Nurses.
  • 1983 â€" UKCC becomes the profession's new regulatory body in the UK.
  • 1984 â€" Under the Australian federal government plan, tertiary education for all Australian nurses was adopted.
  • 1985 â€" Miss Virginia Henderson is presented with the first Christianne Reimann Prize by the International Council of Nurses in June.
  • 1988 â€" Anne Casey develops her child-centered nursing model while working as a paediatric oncology nurse in London.
  • 1989 â€" Nurses' Health Study 2 begins.

1990s

  • 1990 â€" Florence Nightingale's birthday (May 12) is declared the official Nursing Day in Japan.
  • 1992 â€" Eddie Bernice Johnson is the first nurse elected to the U.S. Congress.
  • 1993 â€" After reforms in 1993, nursing education in Sweden is changing from vocational training to academic education.
  • 1999 â€" Elnora D. Daniel is the first black nurse elected president of a major university, Chicago State University.
  • 1999 â€" The first doctor of philosophy degree program in nursing for a Historically Black College or University (HBCU) is founded at Hampton University School of Nursing. This doctoral program is unique in that it is the only doctoral program in the country that focuses on family and family-related nursing research.
  • 1999 â€"

I define caring as a "nurturing way of relating to a valued 'other' toward whom one feels a personal sense of commitment and responsibility"


Campaigning nurse and first SRN recognised at special service in Thoroton church

A celebration of the life and work of the first ever State Registered Nurse was attended by the Dean of Southwell, a former nurse and midwife, and senior nursing professionals from around the UK.

Ethel Bedford Fenwick (1857-1947) spent her formative years at Thoroton Hall in Nottinghamshire and is buried at St Helena’s church, where the service was held on Sunday afternoon. Her great granddaughter, Harriette travelled to the church especially for the occasion.

Ethel campaigned for over 30 years for the establishment of a register for nurses. She was a committed suffragist and agent for change, including the system of three years training for registered nurses and good working conditions.

The Rev’d Bryony Wood said: “We saw a real miracle of transformation this week in Thoroton church when a small army of people worked so hard to restore the church to its original beauty. Last week it was still a full of building rubble after months of significant structural work and on Sunday 12 th March it was restored to its full glory, filled with beautiful flowers, a superb afternoon tea and lots of people! The sun shone in through the stained glass windows including the one installed by Ethel and her family in memory of their parents. We laid a fresh bouquet of purple white and green on her grave in her memory and filled the church with those, her favourite colours. We were thrilled that Ethel’s great granddaughter travelled to join us and so many senior figures from the nursing world who took the time and trouble to come to the service. They travelled from across the country and together we celebrated the life and legacy of Ethel Gordon Fenwick and the care and compassion of nurses everywhere today.”

The Dean, the Very Revd Nicola Sullivan, commented: “As a Bart’s trained nurse, I felt so proud to be part of Sunday’s special service. In Ethel Bedford Fenwick we have celebrated an inspirational nurse who was doggedly determined to effect change for the better. Although it is nearly 25 years since I left nursing and midwifery to begin ordination training, I have always been thankful for my professional background, and those amazing pioneer women who fought for proper training, regulation and the highest of care standards.”

Pictured at the service are:

  1. The Revd Bryony Wood, vicar of the Cranmer group of churches with Harriotte Dottridge, Ethel Bedford Fenwick’s Great Granddaughter.
  2. Mrs Esther Sheardown and Mrs Margret Palmer who are residents of Thoroton and who both remember Ethel’s funeral 70 years ago.
  3. Helen Wordsworth, a Baptist minister, from Parish Nursing UK – the organisation that received half of the offering.

Group Photo 4) shows :The Dean of Southwell Ethel’ granddaughter, Harriette Dottridge Helen Wordsworth from PARISH NURSING UK The Revd Bryony Wood Professor Anne Marie Rafferty, Professor of Nursing Policy Florence Nightingale Faculty of Nursing and Midwifery, King’s College, London Dame Jessica Corner, Pro-Vice-Chancellor (PVC) for Research and Knowledge Exchange Liz Howard Thornton, Clinical Nurse Specialist Team Leader at Blackpool Teaching Hospitals NHSFT Professor Christine Hallett, Prof Nursing History at University of Manchester and Chair of UK Assoc of History of nursing Professor Elizabeth Fradd DBE, Deputy Lieutenant for Nottinghamshire.

Ali Harvey, Maggie Nichol and Diana Sherlaw, Exec committee members from League of Nurses of St Bart’s Sheila Marriott, Director of the Royal College of Nursing in the East Midlands.

Photos: Brian Pickering

The Church of England across Nottinghamshire

Growing Disciples Wider Younger Deeper

The Southwell & Nottingham Diocesan Synod and Board of Finance. A charitable company limited by guarantee: Company No 34165 England, Charity No 249359
Copyright 2013 Diocese of Southwell and Nottingham


Life and legacy of first State Registered Nurse to be celebrated at Thoroton

Nursing owes a great deal to the life and work of Ethel Bedford Fenwick, the first ever State Registered Nurse, whose legacy is being celebrated in a special service at St Helena’s Church, Thoroton, Nottinghamshire on Sunday 12th March at 2.30pm.

The name of Ethel Bedford Fenwick is inextricably linked with the development of nursing as a profession. She campaigned for over thirty years, from 1887 to 1919 for the establishment of a register for nurses. Born Ethel Gordon Manson in January 1857, at Spymie House, Morayshire, Scotland, she grew up to be a spirited, highly intelligent and very determined woman, and became an ardent suffragist.

The Revd Bryony Wood, vicar at St Helena’s (which is part of the Cranmer Group of churches) says: “I’m so pleased we can mark the life and legacy of this formidable lady here in Thoroton where she spent her formative years and is laid to rest. She was a real pioneer and agent for change. I’m delighted too that this gives us a chance to celebrate the wider vocation of nursing today. Virtually all of us will experience the care and compassion of professional nurses so we all benefit from the role that Ethel played and her passion for nursing.”

Senior nursing professionals will be attending as well as representatives from local nursing and parishioners from the surrounding villages. Ethel’s contribution to nursing and the forthcoming service has been mentioned in Melanie Reid’s column in The Times, commenting on how ‘she makes Florence Nightingale – who opposed nursing registration – look like a lightweight.’

Anne Marie Rafferty CBE DPhil (Oxon) RN FRCN FAAN, Professor of Nursing Policy at Kings College, London is travelling up from London on Sunday for the service.

Liz Howard-Thornton has been a registered nurse for over 30 years and a member of the Royal College of Nursing, History of Nursing Society. She is also attending Thoroton Church on Sunday morning, in her quest to follow up her interest in the early nursing history within the UK, specifically in relation to Ethel Gordon Fenwick.

She says: “The Nursing Register will be 100 years old on The 23rd December 2019 – and it is in my opinion mainly thanks to Ethel that we have this and also our current system of three years training for registered nurses, plus good working conditions – she pioneered all of that!”

This month marks the 70 th anniversary of her death. Ethel Bedford Fenwick died in March 1947 having campaigned all her life for the recognition and regulation of nurses. Only four years prior to her death she was seen frequently in parliament lobbying against the introduction of a Nurses’ Roll. One of her great principles was that there should be no compromise in nursing education: there must be one portal of entry to the profession, and no two-tier system. A woman of great energy, drive and determination, she antagonised many even as she inspired others. Yet her legacy to the nursing profession – and in particular her work in securing state registration – was incalculable.

See link to a photo which is thought to show Ethel leading the pageant of Nurses and Midwives in 1909

For more information regarding the service at St Helena’s please contact the Revd Bryony Wood : [email protected]

Photos show : The Revd Bryony Wood with Church Warden, Nick Finlay by Ethel’s grave at St Helena’s Details from the headstone Thoroton Hall, where Ethel spent much of her childhood.

Mrs Esther Sheardown, church warden at Thoroton Church, remembers the day of Ethel’s funeral. She says, “As a child, I think I was about 11, my father told me that there was to be a funeral of a very important nurse happening in our village and as he knew I wanted to be a nurse one day I should go along. But I was a child and didn’t want to go to a fusty old funeral of someone I didn’t know! In those days village people stood in the streets as the funeral procession went by. This was a very grand affair and my father told me afterwards about the black horses and the carriage that went by. So I missed it, which I do regret now”.

Esther did fulfil her dreams and trained as a nurse, a midwife and a health visitor. She subsequently met one of Ethel’s grandsons who told her that ‘Ethel was a feisty lady, very strong and that she loved purple and was a suffragette too.’

Esther was also told that ‘Because Ethel’s husband had been a doctor to the royal family, when she died they chose to destroy all records to keep the confidentiality of his work among the royals so that is one reason why there was so little written and recorded about Ethel and her life.’

The Church of England across Nottinghamshire

Growing Disciples Wider Younger Deeper

The Southwell & Nottingham Diocesan Synod and Board of Finance. A charitable company limited by guarantee: Company No 34165 England, Charity No 249359
Copyright 2013 Diocese of Southwell and Nottingham


1922 Encyclopædia Britannica/Fenwick, Ethel Gordon

FENWICK, ETHEL GORDON [ Mrs. Bedford Fenwick ] (1857- ⁠ ), British nurse, was born at Spynie House, Morayshire, Jan. 26 1857. She was educated privately, and in 1878 entered the Children's hospital at Nottingham to be trained as a nurse. After a short time at the Royal Infirmary, Manchester, she became a sister at the London hospital (1878-81), and in 1881 was appointed matron of St. Bartholomew's hospital. In 1887 she married Dr. Bedford Fenwick (b. 1855), the well-known gynaecologist, and henceforth devoted herself largely to the work of reorganizing and raising the status of the nursing profession. From 1889 to 1896 she was managing directress of the Gordon House Home hospital, and in 1887 founded the British Nurses' Association, of which she was the first member. Mrs. Bedford Fenwick has been a member of many medical and nursing congresses and has also contributed many papers to medical journals. She became in 1893 editor of the British Journal of Nursing, and was a prominent member of the Society of Women Journalists.


Voir la vidéo: LINFIRMIERE (Mai 2022).