Podcasts sur l'histoire

Loi sur les marins : droits des marins marchands

Loi sur les marins : droits des marins marchands


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

En grande partie grâce aux efforts de Robert M. La Follette, le Congrès a promulgué en 1915 le Seamen's Act, accordant à la marine marchande des droits similaires à ceux acquis par les ouvriers d'usine. Cette loi avait été motivée par le naufrage du Titanesque en 1912, une catastrophe qui avait clairement illustré le manque de planification et d'inquiétude des grandes compagnies maritimes. La Loi sur les marins était considérée comme la « Magna Charta des mers » et mandatait ce qui suit :

  • Heures de travail limitées pour 56 par semaine (journées de 9 heures)
  • Normes minimales de propreté et de sécurité garanties
  • Établissement de la capacité des marins d'intenter des poursuites en dommages-intérêts contre les propriétaires de navires négligents
  • Établi le droit des équipages de percevoir la moitié de la solde lorsqu'ils sont au port
  • Reconnu le droit des marins à s'organiser.

Au moment de l'adoption de cette mesure, les États-Unis n'étaient pas entrés dans la Première Guerre mondiale. Cependant, la marine marchande américaine a utilisé sa position neutre pour assumer la position dominante dans le commerce mondial. Une grande attention a été portée aux conditions endurées par les marins et La Follette, toujours le champion des outsiders, a répondu présent.


Voir la vidéo: Marine marchande (Mai 2022).