Podcasts sur l'histoire

Est-il vrai que les moines anglais chrétiens ont adopté les coiffures nordiques avant le début de l'ère viking ?

Est-il vrai que les moines anglais chrétiens ont adopté les coiffures nordiques avant le début de l'ère viking ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Je me souviens d'un documentaire suggérant que les Vikings commerçaient beaucoup avec les moines anglais, avant le début de l'ère viking, et que les moines ont fini par adopter leurs coiffures. Ils ont mentionné qu'un moine ou un évêque de haut rang s'était plaint d'avoir fait cela. Cela se serait passé avant le raid à Lindisfarne.

Je ne trouve rien à ce sujet, et je ne me souviens pas de quel documentaire il s'agissait. Est-ce que quelqu'un sait si cela s'est produit ?


Question:
Est-il vrai que les moines anglais chrétiens ont adopté les coiffures nordiques avant le début de l'ère viking ?


Réponse courte
Pas des moines mais des nobles. Pas avant Lindisfarne mais juste après.

Oui, il est vrai que les Vikings (Norsemen) ont voyagé en Grande-Bretagne avant l'âge des Vikings et de Lindisfarne (8 juin 793). Les Anglo-Saxons qui ont envahi les îles britanniques après la fin de la période romaine, commençant vers 410, étaient des Normands.

Je n'ai rien trouvé sur les moines imitant les coiffures vikings avant Lindisfarne. Dans ma réponse alternative, j'ai trouvé une lettre d'un moine au roi après que Lindisfarne se soit plaint que le roi et ses nobles imitaient les coiffures des Vikings.


Réponse alternative
En 796, 3 ans après Lindisfarne, un moine anglo-saxon nommé Alcuin écrivit une lettre au roi Aethelred de Northumbria. Alcuin a réprimandé le roi Aethelred pour plusieurs choses, notamment que le roi et ses nobles avaient copié les coiffures et les vêtements des Vikings qui envahissaient leurs îles et violaient et pillaient leurs villages.

Lettre du moine Alcuin à Ethelred, roi de Northumbrie (796 après JC)
Considérez la robe, la façon de se coiffer, les habitudes luxueuses des princes et du peuple. Regardez votre coupe de barbe et de cheveux, dans laquelle vous avez voulu ressembler aux païens. N'êtes-vous pas menacé par la terreur de ceux dont vous vouliez suivre la mode ?

C'est à ça que tu penses ? C'est aussi proche que j'ai pu trouver pour soutenir votre mémoire.


Réponse détaillée
La coiffure s'appelle tonsure. Les Vikings ne faisaient pas la tonsure. La plupart des gens du moyen âge portaient les cheveux longs. Les Vikings avaient de nombreuses coiffures mais aucune ne ressemblait à des moines. Les moines portaient les cheveux courts pour se démarquer. Ils ont même coupé une zone chauve sur le dessus de leur tête à cet effet. Personne ne sait vraiment d'où vient cette tradition, mais elle est antérieure à l'ère des vikings et de Lindisfarne. Une théorie est que cela a été fait pour imiter Jésus et ses disciples. Un autre en parle comme d'un rejet des préoccupations mondaines ; une couronne monastique.

Pourquoi les moines ont-ils le crâne rasé ?
L'acte de se raser les cheveux sur le cuir chevelu est connu sous le nom de tonsure et il a été associé à une multitude de religions à travers l'histoire. Une théorie est que cela remonte aux disciples de Jésus, qui pratiquaient l'art de la tonsure sur leurs propres cheveux, que les moines souhaitent imiter. Une autre idée concernant les moines étant les disciples de Dieu est l'ancienne coutume de raser la tête des esclaves mâles. Les moines masculins se rasaient ensuite la tête pour indiquer leur statut d'« esclaves du Christ ». L'étroite couronne de cheveux évoque également des images de la couronne de trônes placée sur le Christ lors de sa crucifixion.

Parfois appelée « couronne monastique », la coupe de cheveux en est venue à symboliser la dévotion religieuse et le rejet des possessions mondaines.

Les Vikings ne faisaient pas la tonsure. Les coupes de cheveux vikings englobaient de nombreux styles différents, y compris les tresses, les queues de cheval, le dos et les côtés rasés, les mohawks, les contre-dépouilles et les barbes épiques, parfois la barbe était tressée, mais pas de tonsure. Pas de coupes au bol, pas de calvitie au sommet.

Coiffures du Moyen Âge
Tous les moines médiévaux du Moyen Âge étaient rasés de près. Ils se distinguaient par leurs cheveux en partie rasés appelés tonsures. Leurs cheveux étaient rasés à l'exception d'une bande étroite autour de la tête. Les tonsures étaient un symbole de leur renoncement à la mode et à l'estime du monde. Une tonsure peut également indiquer qu'un moine a reçu le statut de clerc.


Je pense que votre question, ou du moins le documentaire auquel vous faites référence, fait peut-être référence à un événement beaucoup plus tardif. La « plainte » que vous mentionnez se trouve dans une lettre d'Ælfric d'Eynsham à un individu identifié comme « frère Edward », et détaille trois comportements différents que l'abbé trouve pénibles ; manger du sang, assumer les coutumes danoises et manger aux toilettes. Cela semble correspondre parfaitement à votre question, sauf que cela a lieu quelques centaines d'années plus tard, la lettre étant datée d'environ 1005-1010 CE.

De Wikipédia :

1005 est l'autre date certaine que nous avons pour Ælfric, quand il a quitté Cerne pour le nouveau monastère du noble Æthelmær à Eynsham, un long voyage de quatre-vingt-cinq milles à l'intérieur des terres en direction d'Oxford. Ici, il a vécu sa vie en tant que premier abbé d'Eynsham, de 1005 jusqu'à sa mort. Après son élévation, il écrivit sa Lettre aux moines d'Eynsham, un abrégé pour ses propres moines du De consuetudine monachorum d'Æthelwold, adapté à leurs idées rudimentaires de la vie monastique ;

Une excellente analyse de la Lettre au frère Edouard, se trouve dans la transcription d'un article paru dans le Old English Newsletter. Extrait de la section traitant de la coupe de cheveux (c'est moi qui souligne) :

La deuxième section de la Lettre traite de Anglais adoptant coutumes danoises. Ælfric considère cela comme honteux et dit que, selon les livres, quiconque pratique les coutumes des païens et déshonore ses propres parents en le faisant sera maudit. Il s'oppose en particulier à ceux qui tysliað eow sur Denisc, ableredum hneccan et ablendum eagum. Tyslian est un mot rare qui signifie 's'habiller'; capable n'est pas attesté par ailleurs, mais est lié au mot blere « chauve » par Bosworth et Toller et le dictionnaire du vieil anglais, et signifie apparemment « cheveux nus ». Le passage fait référence à des Anglais adoptant un style de coupe de cheveux danois.

Notez que bien que la lettre soit de l'abbé à un « frère Édouard », au moins l'interprétation de cet article du sens de la section de la lettre fait référence au comportement « des Anglais », ne faisant pas directement référence aux moines eux-mêmes.

La lettre d'Alcuin est également discutée ici en tant que référence avec laquelle Aelfric était peut-être familière. Une autre section de cet article développe la signification exacte de la coiffure et évoque les styles saxons qui ont été interrogés dans les commentaires :

Ni Alcuin, les légats pontificaux, ni le Canon de Wulfstan ne précisent quelle mode païenne particulière est indiquée, mais la phrase d'Ælfric ableredum hneccan et unBlendum Eagum 'avec le cou nu et les yeux aveuglés', est très précis. Il suggère une longue frange ou une frange devant, et des cheveux très courts ou rasés exposant le cou à l'arrière. C'était très différent de la façon dont les hommes anglo-saxons portaient normalement leurs cheveux. Selon l'enquête de Gale Owen-Crocker sur la tenue vestimentaire anglo-saxonne faisant autorité, Les hommes anglo-saxons des Xe et XIe siècles auraient généralement porté les cheveux courts, et étaient généralement rasés de près ou avaient des barbes coupées de près, bien que les rois soient généralement représentés avec des moustaches et des barbes pleines. [29]

Même si nous n'avons aucune référence visuelle pour l'époque, l'invasion normande de l'Angleterre n'est que dans quelques années. La Tapisserie de Bayeux est souvent référencée pour sa représentation des Normands, particulièrement intéressante est la coiffure :

Notez le cou nu et la frange représentée devant les yeux. (L'article OEN ci-dessus explique également les liens entre les Normands et les Danois, si vous n'êtes pas clair sur ce lien.)

Ainsi, une plainte d'Aeflric au frère Edward concernant les coiffures danoises existe certainement, mais le moment est bien plus tardif que l'attaque de Lindisfarne, et cela ne faisait probablement pas référence au comportement des moines eux-mêmes. C'est encore vraisemblablement, à mon avis, la source des informations dont vous vous souvenez.


Voir la vidéo: Lâge des Vikings avec Nota Bene (Mai 2022).