Podcasts sur l'histoire

Schofield DEG-3 - Histoire

Schofield DEG-3 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Schofield
(DEG-3 : dp. 3 426 (f.) ; 1. 414'6", b. 44'1", dr. 24', s.
27 kilos ; cpl. 248 ; une. 1 5", Tar., ASROC, 2 ASW tt.;
cl. Brooke)

Schofield (DEG-3) a été établi le 15 avril 1963 par la Lockheed Shipbuilding and Construction Co. Seattle, Washington; lancé le 7 décembre 1963, parrainé par Mme F. Perry Schofield; et commandé le 11 mai 1968, Comdr. Earl H. Graffan aux commandes.

Après le shakedown, Schofield a mené des exercices d'entraînement, à la fois indépendamment et avec son escadron Destroyer Squadron 23, à partir de son port d'attache de Long Beach. Avec la nouvelle année 1969, elle a participé aux exercices de la 1ère flotte; et, à la fin de mars elle s'est dirigée à travers le Pacifique pour son premier déploiement WestPac.

Le 24 avril, le navire d'escorte lance-missiles rejoint la 7e Flotte. Le 7 mai, il débute ses opérations avec Bon Homme Richard (CVA-31) dans le golfe du Tonkin. Une semaine plus tard, il est entré dans la baie de Subic, puis, après entretien, il a rejoint d'autres unités de la 7e flotte dans l'opération "Sea Spirit", un exercice combiné de l'ASETO terminé le 3 juin par la collision de l'USS Frank E. Evans (DD-754) et le HMAS Melbourne.

Le 17 juin, la DEG est retournée dans le golfe du Tonkin, restant jusqu'en juillet. Le 6, elle a quitté la région et s'est dirigée vers le Japon où elle a participé à un exercice conjoint de la Force d'autodéfense maritime marine-japonaise des États-Unis; puis, vers la fin du mois, il a de nouveau mis le cap sur la mer de Chine méridionale'

Schofield est retourné dans le golfe du Tonkin le 27 et, pendant les deux semaines suivantes, a opéré avec Kearsarge (CVS-33). Une visite à Hong Kong a suivi. Le 22 août, elle est revenue à la Baie Subic et, au début de septembre, elle s'est déplacée au nord pour le devoir de patrouille dans le Détroit de Taiwan. Dans la nuit du 8, il a porté secours à Warbler (MSC-206) pris dans une mer agitée à 70 milles et incapable de transférer du carburant à son moteur. Au moment où le DEG est arrivé, le minecraft était mort dans l'eau. À l'aube, cependant, Schofield a pris le MSC en remorque et s'est dirigé vers Kaohsiung, d'où il est retourné au service de patrouille.

Trois jours plus tard, Schofield a continué vers le nord jusqu'au Japon ; participé à des exercices HUK; puis s'embarqua pour Hong Kong, où, pendant deux semaines, il servit de navire-station. Le 23 octobre, elle est revenue au Japon; et, le 6 novembre, elle est rentrée chez elle.

Arrivé le 21, le DEG est resté au port pendant la majeure partie du reste de l'année. En janvier 1970, il reprit ses exercices de lutte anti-sous-marine au large des côtes californiennes. Tôt le matin du 9, les exercices avec son escadron et Hornet (CVS-12) ont été interrompus pour aider un pétrolier marchand, le SS Connecticut, qui aurait coulé à environ 200 milles. En route vers les lieux, Schofield a ravitaillé en carburant des hélicoptères Hornet livrant du personnel de sauvetage et de l'équipement au pétrolier. Deux des hommes de Schofield, EMCS P. L. Kidd et BTI A. E. Personette, ont été transférés sur le pétrolier. Le capitaine du pétrolier a félicité le travail pour sauver le navire.

Lorsque Schofield est arrivé sur les lieux en fin d'après-midi, la situation était sous contrôle. Ce soir-là, les exercices ont repris. Au milieu du mois, le Schofield est revenu à Long Beach et est entré dans le chantier naval pour une période de chantier qui l'a mené jusqu'en mars. Des exercices d'escadron, des missions de navire cible, des exercices de tir de missiles et une croisière d'entraînement des réservistes ont suivi. En juillet, elle est de nouveau entrée dans le chantier naval pour des travaux de révision de chaudière ; et, en octobre, elle a repris son programme d'exploitation de la 1ère Flotte.

Le 7 janvier 1971, Schofield se dirigea vers l'ouest. En février, il a mené des exercices dans les eaux hawaïennes, puis est retourné sur la côte ouest pour l'opération « Admixture », un exercice conjoint américano-canadien. Au cours de l'exercice, le DEG a ajouté des fonctions de ravitaillement pour l'hydroptère expérimental Highpoint ( PGH-1), à ses responsabilités de ravitaillement en vol d'hélicoptère, de garde d'avion et d'escorte.

L'exercice s'est terminé le 4 mars. Schofield est ensuite revenu brièvement à Long Beach; et, le 11, elle a quitté la côte californienne pour le Pacifique occidental. En compagnie du groupe ASW 3, il rejoint la 7e flotte le 26. Les 3 et 4 avril, il a opéré au large des côtes vietnamiennes ; et, le 7, elle est arrivée dans la baie de Subic.

Cinq jours plus tard, le groupe s'est mis en route pour Singapour, d'où ils se sont rendus dans l'océan Indien pour des exercices ASW. A la fin du mois, les navires partent pour Hong Kong ; et, le 11, ils se mirent en route pour le Japon.

Après des réparations à Yokosuka, le Schofield a participé au premier grand exercice de force opérationnelle des États-Unis dans la mer du Japon depuis plusieurs années, puis, le 17 juin, il a navigué pour la maison. En se dirigeant vers le nord, elle a participé à des exercices ASW entre Attu et le Kamchatka. Le 5 juillet, elle est arrivée à Long Beach. En août, elle a commencé les préparatifs de sa première révision majeure. Le 1er septembre, il a déplacé son port d'attache à San Diego, et le 8 septembre, il est entré dans le chantier naval de Long Beach Naomi pour une révision prolongée qui l'a mené jusqu'en 1972.

La révision a été accomplie le 6 juin 1972 et Schofield a navigué à son nouveau port d'attache, San Diego. Les trois mois suivants ont été consacrés à une formation de recyclage et à divers exercices, dont deux lancements réussis de ses missiles TARTAR au Pacific Missile Range.

Le 9 septembre, Schofield quitte San Diego pour sa troisième tournée avec la 7e flotte. Après de brefs arrêts à Pearl Harbor Midway Island, Guam et Subic Bay P.I., le DEG a rejoint le TU 77.0.1 dans le golfe du Tonkin le 8 octobre. Elle a reçu sa première mission de bombardement du déploiement 20 jours plus tard et a tiré toute la nuit. Le 30 octobre, elle a quitté la région pour Kaohsiung et une période d'entretien. Il est de retour en poste dans le golfe du Tonkin du 9 novembre au 8 décembre pour une autre période de ligne. La DEG s'est ensuite rendue à Hong Kong et à Sasebo avant de retourner sur la ligne de feu le jour du Nouvel An 1973.

Le Schofield a agi comme navire de piquetage jusqu'à la mi-janvier lorsqu'il a été affecté à l'appui-feu. Elle a tiré des missions quotidiennes jusqu'au 26 quand elle est partie pour Subic Bay. Elle est revenue à la Station Yankee le 13 février et a appris qu'en raison de la cessation des hostilités, son déploiement WestPac devait être réduit d'un mois. Le 15 février, elle a navigué pour Yokosuka et San Diego, arrivant à son port d'attache le 9 mars.

Pendant une période de disponibilité restreinte entre avril et septembre, Schofield a reçu de vastes installations d'hélicoptères pour lui permettre d'exploiter le héros SH-2 LAMPS (Light Airborne Multi-Purpose System). Elle a tenu des essais en mer en octobre, des exercices de tir début novembre; et, le 23, elle était en route pour le Pacifique occidental.

Schofield a participé à des exercices à Pearl Harbor et à Midway Island avant d'entrer dans la baie de Subic le 18 décembre. Quatre jours plus tard, il part pour Singapour avec l'ordre de continuer de là vers l'océan Indien et de mener des opérations de surveillance. Il est retourné à San Diego le 6 juin 1974 et opère depuis ce port depuis juillet 1974.

Schofield a reçu quatre étoiles de bataille pour son service au Vietnam.


USS Schofield (FFG-3)

USS Schofield (FFG-3) était un Brooke-classe frégate prévue le 15 avril 1963 par la Lockheed Shipbuilding and Construction Co., Seattle, Washington et lancée le 7 décembre 1963. Le navire a été parrainé par Mme F. Perry Schofield et mis en service le 11 mai 1968, Comdr. Earl H. Graffam aux commandes. Le navire a été nommé d'après l'amiral de la marine américaine Frank Herman Schofield. Le premier lieutenant d'origine était le LTJG Lee Witham. Schofield a reçu quatre étoiles de bataille pour son service au Vietnam.


Après 1991

Il a été vendu le 20 juin 1994 et transformé en barge à moteur.

NVR montre que le contrat a pris fin le 22 mars 1999 (à revendre).

(Ce qui suit a été tiré dans son intégralité de la page des affaires navales de la « Fleet Reserve Association ».)

Du destroyer lance-missiles à la centrale électrique commerciale – Par Kit Bonner

À la mi-avril 1995, j'ai reçu à contrecœur l'autorisation de diverses autorités gouvernementales et privées de visiter l'ancien porte-avions de classe Essex USS Hornet (CV-12/CVA-12/CVS-12). Il était amarré au chantier naval Hunter’s Point Naval Shipyard, aujourd'hui presque désert, à San Francisco et est la propriété de l'Astoria Metals Corporation. Une organisation a été formée pour la garder, mais son sort était incertain. Au moins, elle a échappé au flambeau des briseurs l'été dernier. Il était exposé temporairement de l'autre côté de la baie à la base aéronavale d'Alameda dans le cadre des célébrations de la journée VJ jusqu'en octobre 1995, date à laquelle il devait à nouveau être remorqué jusqu'à Hunter's Point pour élimination. L'ancien transporteur n'était pas le seul navire au chantier.

En cherchant le Hornet, j'ai également trouvé cinq destroyers lance-missiles de classe Charles F. Adams et deux escortes de missiles guidés de classe Brooke tranquillement nichés le long des jetées parallèles à la cale sèche principale du chantier. De plus, il existait une variété d'anciens navires de soutien des trains de la flotte, et si l'on considère la puissance de feu disponible actuelle, les navires maintenant abandonnés représentaient un groupement tactique aéronaval crédible doté d'une capacité amphibie substantielle. Quelle valeur ils auraient pu avoir au large de Guadalcanal en août 1942.

Le porte-avions vétéran sera probablement remorqué en Inde ou à Taïwan pour être mis à la ferraille, tout comme les navires de soutien, mais la Consolidated Power and Minerals Corporation de San Francisco, qui possède les navires de type destroyer, a autre chose en tête.

Cette société a récemment acheté un total de dix-huit navires lors d'une vente aux enchères, dont sept au Hunter's Point Yard. Les escortes de missiles sont le Schofield (DEG-3) et le Ramsey (DEG-2). Ils sont de la classe Brooke qui a déplacé 3426 tonnes/longueur, 414’/faisceau, 44’/SHP, 35 000/vitesse 27 nœuds. Ils sont armés d'un canon de 5 pouces/38 cal/un lanceur de missiles sol-air Tartar/ASROC et du système avorté DASH (robot hélicoptère).

La classe Brooke était une classe intérimaire de destroyers d'escorte équipés des armes les plus modernes disponibles du milieu à la fin des années 1960. Ils étaient en fait le banc d'essai pour les frégates rapides de la classe Oliver Hazard Perry produites en grand nombre quelques années plus tard. Alors que je descendais le quai vers eux avec deux caméras peu coopératives et un caméscope, les DEG semblaient presque frais d'usine. À l'exception d'être désarmés et d'avoir le bout de leurs canons de cinq pouces coupés, ils ont l'air de pouvoir encore être opérationnels, du moins à distance.

Les destroyers de la classe Adams se composaient du Hoel (DDG-13), des Towers (DDG-9), du Henry B. Wilson (DDG-7), du Robinson (DDG-12) et du premier de la classe lancé en 1959, le Lynde McCormick (DDG-8). Le navire de tête de ces destroyers lance-missiles spécialement conçus était l'homonyme de la classe, le Charles F. Adams (DDG-2).

Ces navires ont été les premiers navires conçus et construits comme des destroyers lance-missiles à partir de la quille. Des expériences sur le Gyatt (DD-712), un destroyer de classe Gearing, ont prouvé l'utilité de monter un missile guidé sur des navires de type destroyer pour la défense aérienne. Cela s'est produit au cours de cette période technologique courte mais stérile entre le tir lent de la défense aérienne de tous les canons et la magie actuelle des systèmes de missiles guidés automatisés et de l'arme rapprochée Vulcan Phalanx 20 mm.

La classe Charles F. Adams a fourni à la Marine un système de défense aérienne de pointe capable de répondre à toute menace soviétique dans les années 1970 et même au-delà. De plus, ils étaient des plates-formes de guerre anti-sous-marine crédibles et pouvaient également être utilisés pour le bombardement de cibles à terre avec leurs canons de cinq pouces/54 calibres hautement fiables. Cette classe de destroyers, la deuxième construite après la Seconde Guerre mondiale (juste après la classe Forrest Sherman) a déplacé 3370 tonnes/437&8242, longueur/47&8242, largeur/70 000, SHP/vitesse 33 nœuds. Ils étaient armés de deux canons de 5 pouces/54 calibres/ASROC/missile sol-air Tartar. Ils n'étaient pas capables d'hélicoptère ou de DASH. Ils étaient également l'un des navires les plus attrayants jamais conçus pour la Marine. Ils étaient si bien pensés que l'Australie et l'Allemagne exploitaient également des versions modifiées de cette classe.

Dans l'ensemble, il s'agissait de navires magnifiques qui dureraient jusqu'aux années 1990, mais tout a une fin. L'avènement des destroyers de classe Spruance et maintenant le puissant Arleigh Burke ont relégué l'ancienne classe Adam aux boules à mites et maintenant aux enchères. Au début des années 90, la plupart avaient été désaffectés et désarmés. Les coupes dans les crédits militaires ont scellé leur sort et ils ont été récemment frappés.

Une nouvelle vie pour les navires condamnés

La plupart des navires obsolètes achetés à la Marine ou aux compagnies maritimes commerciales sont réduits à la ferraille, principalement dans les backwaters de certains ports d'Extrême-Orient. Parfois, l'un des plus célèbres sera conservé en tant que mémorial ou attraction touristique, mais dans le cas des destroyers que j'ai trouvés à Hunter's Point, aucun sort ne s'applique.

Consolidated Power and Minerals Corporation, qui a acheté les navires de la Marine aux enchères, réduit systématiquement les destroyers en enlevant leurs mâts, leur superstructure et leurs armements. Le métal de ces sources est éliminé comme ferraille, et ce qui reste est une coque avec un pont et deux cheminées. La coque et la structure restante sont ensuite placées en cale sèche, nettoyées et peintes. Le système d'ingénierie du navire est vérifié et toutes les réparations nécessaires sont effectuées, et il en ressort une centrale électrique flottante capable de générer jusqu'à 60 mégawatts.

Essentiellement, un ancien destroyer a été converti en une source d'énergie portable pour les villes de taille moyenne et est capable de produire de l'électricité fiable pendant jusqu'à 20 ans. La demande est si forte que Consolidated envisage d'acheter certains des croiseurs des classes Leahy et Belknap actuellement en attente à Suisun Bay, en Californie, dans le même but. Ironiquement, si cela se produit, cette société innovante possédera la troisième marine la plus puissante du monde !

Consolidated fournit ces centrales électriques flottantes modernes aux pays du tiers monde en Amérique du Sud et en Extrême-Orient où des sources d'énergie peu coûteuses et fiables sont demandées. Si l'on considère que les navires ont environ 35 ans à l'heure actuelle, lorsqu'ils auront terminé leur service en tant que sources d'énergie, ils auront servi pendant plus d'un demi-siècle.

Si par hasard vous visitez une ville portuaire quelque part et voyez dans les backwaters un navire d'apparence familière qui se compose d'une coque avec deux entonnoirs, il s'agit peut-être de la boîte de conserve ou du croiseur sur lequel vous avez servi lorsque vous étiez jeune. Il y a une vie après la mort pour ces navires, car ils continuent de fournir de précieux services. C'est une bien meilleure fin que de faire partie d'une voiture étrangère ou d'un paquet de lames de rasoir jetables.

Géré et approuvé par Vince Cuthie, directeur des communications et Chuck Calkins, secrétaire exécutif national. Veuillez envoyer vos questions et commentaires à la FRA à [email protected] ou appelez le (703) 683-1400.


Contenu

Pacifique

Après le shakedown, Schofield a mené des exercices d'entraînement, à la fois indépendamment et avec son escadron, le Destroyer Squadron 23, à partir de son port d'attache de D&S Piers 32nd St. San Diego. Avec la nouvelle année 1969, elle participe aux exercices de la 1re flotte et, fin mars, elle traverse le Pacifique pour son premier déploiement WestPac.

Le 24 avril, le navire d'escorte lance-missiles rejoint la 7e Flotte. Le 7 mai, elle a commencé ses opérations avec l'USS Bon Homme Richard dans le golfe du Tonkin. Une semaine plus tard, il fait escale à Subic Bay puis, après entretien, il rejoint d'autres unités de la 7e Flotte à Opération Sea Spirit, un exercice combiné SETO qui s'est terminé le 3 juin à la suite de la collision de l'USS Frank E. Evans (DD-754) et HMAS Melbourne.

Le 17 juin, la DEG est retournée dans le golfe du Tonkin, restant jusqu'en juillet. Le 6, il quitte la région et se dirige vers le Japon où il participe à un exercice d'autodéfense maritime entre l'US Navy et le Japon puis, vers la fin du mois, il met à nouveau le cap sur la mer de Chine méridionale.

Schofield est retourné dans le golfe du Tonkin le 27 et, pendant les deux semaines suivantes, a opéré avec l'USS Kearsarge. Une visite à Hong Kong a suivi. Le 22 août, elle est revenue à la Baie Subic et, au début de septembre, elle s'est déplacée au nord pour le devoir de patrouille dans le Détroit de Taiwan. Dans la nuit du 8, il fume au secours de l'USS Fauvette pris dans une mer agitée à 70 milles marins (130 km) et incapable de transférer du carburant à son moteur. Au moment où le DEG est arrivé, le minecraft était mort dans l'eau. Au lever du jour, cependant, Schofield a pris le MSC en remorque et s'est dirigé vers Kaohsiung, d'où il est retourné au service de patrouille.

Trois jours plus tard, Schofield a continué au nord au Japon a participé aux exercices HUK puis a navigué pour Hong Kong, où, depuis deux semaines, elle a servi de navire de station. Le 23 octobre, elle est retournée au Japon et, le 6 novembre, elle est rentrée chez elle.

SS Connecticut porter secours

Arrivé le 21, le DEG est resté au port pendant la majeure partie du reste de l'année. En janvier 1970, il reprend ses exercices de lutte anti-sous-marine au large des côtes californiennes. Tôt le matin du 9, les exercices avec son escadron et l'USS frelon ont été interrompus pour aider un pétrolier marchand, le SS Connecticut, aurait coulé à environ 200 milles marins (370 km). En route vers la scène, Schofield fait le plein frelon hélicoptères livrant du personnel et du matériel de sauvetage au pétrolier. Deux de Schofield des hommes, EMCS P. L. Kidd et BT1 A. E. Personette, ont été transférés sur le pétrolier. Le capitaine du pétrolier a félicité le travail pour sauver le navire.

Lorsque Schofield arrivé sur les lieux en fin d'après-midi, la situation était sous contrôle. Ce soir-là, les exercices ont repris. A la mi-mois, Schofield retourna à Long Beach et y entra dans le chantier naval pour une période de chantier qui le mena jusqu'en mars. Des exercices d'escadron, des missions de navire cible, des exercices de tir de missiles et une croisière d'entraînement des réservistes ont suivi. En juillet, il entre à nouveau au chantier naval pour des travaux de révision de chaudières et, en octobre, il reprend son programme d'exploitation de la 1ère flotte.

Le 7 janvier 1971, Schofield dirigé vers l'ouest. En février, elle a mené des exercices dans les eaux hawaïennes, puis est retournée sur la côte ouest pour Opération Mélange, un exercice conjoint américano-canadien. Au cours de l'exercice, le DEG a ajouté des fonctions de ravitaillement pour l'hydroptère expérimental, USS Point haut, à ses responsabilités de ravitaillement en vol d'hélicoptère, de garde d'avion et d'escorte.

L'exercice s'est terminé le 4 mars. Schofield puis est revenu brièvement à Long Beach et, le 11, elle a quitté la côte californienne pour le Pacifique occidental. Naviguant en compagnie du groupe ASW 3, il rejoint la 7e flotte le 26. Les 3 et 4 avril, il a opéré au large des côtes vietnamiennes et, le 7, il est arrivé dans la baie de Subic.

Cinq jours plus tard, le groupe s'est mis en route pour Singapour, d'où ils se sont rendus dans l'océan Indien pour des exercices ASW. A la fin du mois, les navires s'embarquent pour Hong Kong et, le 11, ils mettent le cap sur le Japon.

Après des réparations à Yokosuka, Schofield a participé au premier exercice de groupe de travail important des États-Unis dans la Mer du Japon dans plusieurs années puis, le 17 juin, elle a navigué pour la maison. En se dirigeant vers le nord, elle a participé à des exercices ASW entre Attu et le Kamchatka. Le 5 juillet, elle est arrivée à Long Beach. En août, elle a commencé les préparatifs de sa première révision majeure. Le 1er septembre, il a déplacé son port d'attache à San Diego et, le 8 septembre, il est entré dans le chantier naval de Long Beach pour une révision prolongée qui l'a mené jusqu'en 1972.

La révision a été achevée le 6 juin 1972, et Schofield navigué vers son nouveau port d'attache, San Diego. Les trois mois suivants ont été consacrés à une formation de recyclage et à divers exercices, dont deux lancements réussis de ses missiles TARTAR au Pacific Missile Range.

Viêt Nam

Le 9 septembre, Schofield a quitté San Diego pour sa troisième tournée avec la 7e flotte. Après de brefs arrêts à Pearl Harbor, Midway Island, Guam et Subic Bay, P.I., le DEG a rejoint TU 77.0.1 dans le golfe du Tonkin le 8 octobre. Elle a reçu sa première mission de bombardement du déploiement 20 jours plus tard et a tiré toute la nuit. Le 30 octobre, elle a quitté la région pour Kaohsiung et une période d'entretien. Il est de retour en poste dans le golfe du Tonkin du 9 novembre au 8 décembre pour une autre période de ligne. La DEG s'est ensuite rendue à Hong Kong et à Sasebo avant de retourner sur la ligne de feu le jour du Nouvel An 1973.

Schofield a agi comme navire de piquetage jusqu'à la mi-janvier lorsqu'il a été affecté à l'appui-feu. Elle a tiré des missions quotidiennes jusqu'au 26 quand elle est partie pour Subic Bay. Elle est retournée à Gare des Yankees le 13 février et a appris qu'en raison de la cessation des hostilités, son déploiement WestPac devait être réduit d'un mois. Le 15 février, elle a navigué pour Yokosuka et San Diego, arrivant à son port d'attache le 9 mars.

Pendant une période de disponibilité restreinte entre avril et septembre, Schofield a reçu de vastes installations d'hélicoptères pour lui permettre d'exploiter l'hélicoptère SH-2 LAMPS (Light Airborne Multi-Purpose System). Elle a tenu des essais en mer en octobre, des exercices de tir au début de novembre et, le 23, elle était en route pour le Pacifique occidental.

Schofield a participé à des exercices à Pearl Harbor et à Midway Island avant d'entrer dans la baie de Subic le 18 décembre. Quatre jours plus tard, il part pour Singapour avec l'ordre de continuer de là vers l'océan Indien et de mener des opérations de surveillance. Elle est retournée à San Diego le 6 juin 1974.

Schofield a été désarmé le 8 septembre 1988 et rayé du registre de la Marine le 25 janvier 1992. Le navire a été coulé comme cible le 2 novembre 1999.


USS Schofield DEG-3 FFG-3 Cruisebook

L'intégralité du livre de croisière de 1975 devrait figurer dans les prochains articles.

Ils ont été étalés pour aider à TOUTES les images apparaissant.

Le lien vers les autres pages couvrant le livre de croisière est près du bas de la page à gauche.

J'aurais dû le faire il y a longtemps… voici les liens vers les entrées de blog couvrant l'intégralité du livre de croisière. Cette page couvre la première partie du livre de croisière et les liens ci-dessous mènent à la section suivante afin que vous puissiez facilement lire le livre en commençant par la couverture et en finissant à la dernière page.

***** Cliquez sur la photo pour une vue plus grande *****

J'encourage TOUS ceux qui souhaitent copier et coller tout ou partie du livre de croisière à le faire car les sites Web peuvent perdre des données, disparaître, etc.

Conservez le livre de croisière WesPac de 1975 pour la postérité. Plus il est affiché, plus il a de chances de survivre.

Pour agrandir les images cliquez dessus. Selon votre navigateur et/ou votre ordinateur, etc. sélectionnez “ouvrir dans une nouvelle fenêtre” ou utilisez le bouton “back” de votre navigateur ou tout ce qui fonctionne pour vous.

J'utilise le navigateur FireFox et après avoir ouvert chaque image/page, je peux l'agrandir encore plus pour faciliter la visualisation et la lecture du texte lorsqu'un signe “+” est mon pointeur/curseur et je clique à nouveau pour maximiser ma vue. Tout ce qui fonctionne pour vous et votre configuration.

Je vérifierai plus tard pour m'assurer que toutes les pages du livre de croisière ont bien été publiées sur ce blog. Mon objectif principal était juste d'obtenir les pages/photos sur le Web au cas où.

Oh, la photo du “cherry picker” près de la zone de détachement helo… “points supplémentaires” pour quiconque peut, dans la section commentaires de cette entrée, peut expliquer pourquoi cette photo est là. Je me souviens pourquoi, j'étais présent pour l'événement, sur la plage arrière,

N'hésitez pas à laisser des commentaires, des explications, tout ce qui ajoute aux photos.


Cohagan, Richard

I Richard T. Cohagan « Coke » est né le 6 décembre 1928 à Columbus, Ohio. Actuellement, j'ai les cheveux gris et les yeux bleus. Je me suis enrôlé dans la marine américaine à Columbus, Ohio, le 7 février 1946, et suis allé au camp d'entraînement à Camp Perry, en Virginie.

J'étais F1c. Mon premier devoir était à bord de l'USS NORRIS (DD 856), salle des machines avant de 1946 à 1947. J'ai été rappelé dans la Marine le 4 octobre 1950 et je suis monté à bord de l'USS BROWN (DD 546) en tant que FN dans la salle des machines arrière jusqu'au 15 janvier 1951.

Après avoir terminé l'école EM Class 'A' et l'école d'opérateur de cinéma en juin 1955, le 12 juillet 1955, je suis monté à bord de l'USS FRANK E. EVANS (DD 754), Division E avec l'EM3 Stan Smythe en charge. J'ai apporté une modification électrique au système de ventilation dans la salle d'électronique à côté du compartiment technique. J'ai fait un système d'échappement à partir du système de soufflage. Lorsque les ET ont ouvert la porte, l'air a été aspiré à travers le compartiment pour aider à refroidir cet espace. (Semblait fonctionner..) J'ai quitté FRANK E. EVANS le 17 août 1956. On m'a dit, "mon système" était toujours comme ça le 2 juin 1969.

Après avoir quitté Frank E. je suis monté à bord de l'USS BRADFORD (DD 546) d'août 1956 à février 1957. J'ai fait EM2 . Le suivant était l'USS ALAMAKEE (YTB 410) jusqu'en 1959, date à laquelle je suis allé à l'école EM "B". J'étais maintenant EM1. C'était le 16 décembre 1959, et je suis monté à bord de l'USS PURDY DD 734). Le prochain arrêt était le service d'instructeur dans les écoles EM "A" et EM "B" des Grands Lacs, de septembre 1960 à octobre 1963. J'ai fait EMC et suis monté à bord de l'USS PLUCK (MSO 464) de novembre 1963 à avril 1967. En mai 1967, mon devoir était FLEET TRAINING GROUP San Diego, Californie. En mars 1968, j'ai été promu EMCS puis transféré à l'USS SCHOFIELD (DEG 3) d'avril 68 à janvier 1970, puis à l'USS ISLE ROYALE (AD 29), qui a été désarmé en janvier 1971. Mon dernier lieu d'affectation était COMCRUDESGRU, LONG BEACH, CALIFORNIE du 25 janvier 1971 au 8 juillet 1971, date à laquelle après 23 ans j'ai pris ma retraite, EMCS.


La caserne Schofield Cimetière de poste Soumis par Matthew Heaton [email protected]

Le cimetière de Schofield Barracks Post, d'une superficie de 6,3 acres, est situé au 011 Schofield Barracks, entre Wahiawa et Kunia.


LE CIMETIÈRE. Le cimetière a été créé pour la première fois en 1912. Les premières inhumations étaient des ouvriers qui construisaient l'installation, victimes d'une épidémie qui balayait l'île.

Aujourd'hui, le cimetière fournit des terrains de sépulture pour les militaires en service actif, les retraités militaires. et leurs personnes à charge de bonne foi. Cela offre à la famille endeuillée un lieu de repos fmal pour les êtres chers qui est perpétuellement pris en charge sans frais.

Les pierres tombales des terrains funéraires sont achetées et installées aux frais du gouvernement.
Des honneurs spéciaux sont organisés pour le Memorial Day. Des drapeaux américains sont placés sur chaque lieu de sépulture par les éclaireurs locaux.

HEURES DE VISITE. Le cimetière Schofield Barracks est ouvert aux visiteurs tous les jours de l'année pendant les heures de clarté.

HEURES D'ENTERREMENT. Le cimetière de Schofield Barracks est ouvert pour les services funéraires du lundi au vendredi, de 9h00 à 11h00 et de 12h00 à 14h00. Les coffres ne sont pas fournis.

EMPLACEMENT GRAVE. L'emplacement de la tombe est de vous aider à localiser la tombe de votre être cher. Un plan du cimetière indiquant le site et la liste des personnes inhumées se trouve dans le pavillon à l'entrée du cimetière.

MARQUEUR TOMBE. Un marqueur temporaire est utilisé pour marquer la tombe après l'inhumation. Une borne permanente sera fournie par le Gouvernement. Tous les efforts sont faits pour que la pierre tombale soit livrée dans les 120 jours suivant l'inhumation. Des balises sont placées dès que la météo et les horaires de travail le permettent.

ENTERREMENT D'UN CONJOINT SURVIVANT. Un conjoint non vétéran d'un vétéran décédé qui se remarie n'est pas admissible à l'inhumation dans le cimetière de poste. De plus, un conjoint divorcé ou un conjoint dont le mariage avec l'ancien combattant a été armé n'est pas admissible à l'enterrement.

ENTRETIEN DES TERRAINS. Immédiatement après chaque inhumation, la tombe est remplie, nivelée et ensemencée. Tant que les conditions de croissance ne sont pas favorables et que le gazon n'a pas été établi, les zones de sépulture peuvent être d'apparence inférieure car le sol continue de s'enfoncer après un enterrement, une nouvelle tombe nécessite des rénovations répétées. Une fois la tombe stabilisée, l'apparence générale s'améliorera. Le personnel du cimetière demande votre compréhension. Les problèmes qui semblent nécessiter des mesures correctives immédiates doivent être signalés au bureau du cimetière. REMARQUE : L'ENTRETIEN PERSONNEL DES SITES PAR LES VISITEURS (COUPE D'HERBE, TRANCHÉE AUTOUR DES TOMBES ET MARQUEURS, ARROSAGE AVEC LEUR PROPRE TUYAU, MARQUEURS À PEINTURE, ETC.) N'EST PAS AUTORISÉ. VEUILLEZ LAISSEZ AU PERSONNEL DU CIMETIÈRE LA RESPONSABILITÉ DE L'ENTRETIEN DU TERRAIN.

DRAPEAU. Le drapeau des États-Unis flotte au-dessus du cimetière de Post tous les jours pendant les heures d'ouverture du cimetière. Le drapeau est hissé à mi-corps lors des services d'inhumation et des cérémonies de dépôt de couronnes. Toutes les tombes sont décorées pour le Memorial Day par des scouts et des scouts avec de petits drapeaux des États-Unis.

RÈGLEMENTS FLORAUX DE LA CASERNE DE SCHOFIELD APRÈS LE CIMETIÈRE 1. Des fleurs fraîchement coupées, des couronnes et des sprays dans des récipients en métal (pas en verre) peuvent être placés sur les tombes.
2. Les plantations permanentes, les statues, les veilleuses, les objets en verre de toute sorte et tout autre type d'articles commémoratifs, y compris les jouets (roues à épingles, ballons, carillons éoliens, jouets en peluche ou autres articles similaires) ne sont pas autorisés.
3. Les plantes en pot et les fleurs artificielles ne seront autorisées sur les lieux de sépulture que pendant la période de cinq (5) jours avant à cinq (5) jours après le dimanche de Pâques, le jour de Noël et « Hana Matsuri » (8 avril). Ils seront également autorisés du 12 juillet au 15 août dans le respect du "O-Bon". Les arbres de Noël, quelle que soit leur taille, ne sont pas considérés comme des plantes en pot et ne seront pas autorisés.
4. Les objets floraux et autres types de décorations ne seront pas fixés aux marqueurs de pierre tombale.
5. La convention religieuse consistant à placer des fruits, des boissons (à l'exception des boissons alcoolisées) et des objets religieux sur les tombes est autorisée.
6. Veuillez contacter le bureau du cimetière pour obtenir des informations concernant l'installation d'un bac à fleurs permanent. Un seul conteneur par tombe est autorisé.

REMARQUE : Vous trouverez ci-dessous les vendeurs qui vendent des pots de fleurs permanents. Leurs noms sont fournis à titre d'aide aux personnes intéressées. Le cimetière Schofield Barracks n'approuve ni ne recommande les vendeurs ou leurs produits. Veuillez vous renseigner auprès de l'un des établissements énumérés ci-dessous si vous souhaitez acheter l'un de ces vases.

Services funéraires et de cimetière Woolsey situés à Kaneohe, Hawaï. Cette société a obtenu le contrat pour la gestion des enterrements, la gestion de l'entretien des pierres tombales, des alignements, des urnes et des vases au cimetière de Schofield Barracks Post. Ils gèrent les installations commémoratives de vases, d'urnes et de pierres tombales et offrent également une gamme compétitive de produits de haute qualité très abordables. Ils ont une société sœur: Woolsey Mortuary Services, mais, en tant que Woolsey Funeral and Cemetery Services, ils s'occupent des vases et de tous les autres services de cimetière. (Il s'agit d'une petite entreprise familiale hawaïenne locale présente dans les îles depuis 1957. Ils sont fiers de leur souci du détail, de leurs connaissances et de leur professionnalisme.)

Artisanat de pierre
Cimetière d'Oahu
1718, rue Kahai 2162, avenue Nuuanu
Honolulu, HI 96819 Honolulu, HI 96817
Tél. : (808) 847-3944 Tél. : (808) 538-1538

Le vase enterré permanent doit être constitué d'une gaine extérieure enfoncée dans le sol et d'un vase séparé qui s'insère dans la gaine. Il doit avoir un dispositif de verrouillage positif pour empêcher le vase de se soulever lorsque la gaine se remplit d'eau. Il est conseillé aux propriétaires de vases à fleurs de nettoyer les débris, permettant au vase de bien s'asseoir dans la gaine, évitera d'endommager le vase. Le vase doit être gravé avec Plot, Rowand Grave Number. Le personnel du cimetière installera gratuitement le vase. Veuillez noter que le cimetière de Schofield Barracks Post n'est pas responsable de l'entretien, du remplacement ou de la sauvegarde des contenants permanents de vases à fleurs.

Index maintenu par : Bob Jenkins
Hawaï USGenGestionnaire d'archives Web

Bob Jenkins, gestionnaire de fichiers d'archives du projet USGenWeb à Hawaii


UNE NEWSLETTER AU SERVICE DES ANCIENS ÉQUIPAGES DE L'USS SCHOFIELD (DEG .

Lire la version texte

UNE NEWSLETTER AU SERVICE DES ANCIENS ÉQUIPAGES DE L'USS SCHOFIELD (DEG/FFG-3)LE DECKPLATEVolume 7 Numéro 2 Août 2009Points d'intérêt spéciaux COORDINATOR'S COLUMN• Ron Spagna vous garde Bonjour la famille Schofield Tout est utile. dur vieux BTC! He is also This issue will be short!! In our last issue the one grateful old sailor and up-to-date on some of a pleasure to talk with and your fellow shipmates We have not had much “Welcome Mat” section was know. Has lots of support in his cover article. input for this quarter’s news jam packed. Lots of new from neighbors as well as letter, as I am sure people names, many who were not Ken Wilson and Sha Marie.• The Treasurer’s Report are busy with vacations, familiar to me. Great to see Per John he loves us and life, etc. We love hearing it as these are the younger wishes to express his is found on page two. from you and look forward guys and can carry this on thanks to all of the to more participation in our as we go along. Many Schofield family.• Welcome Mat is on next issue. Their will be thanks to Gunner Mark another after our Nashville Fletcher and his wife Carol Paul Roeper is also page three. You’ll find reunion in September. (group secretary). They doing OK although the seven new names for have spent countless phone process is a bit rough at the roster. After our last plea for hours contacting and times. Paul and I are plank dues participation the searching for Schofield owners who worked• What was the funniest response was very good. I shipmates. They also have together. Separated and would like to thank all who Mark Crozier working on this lost contact for 30 some thing you remember contributed for their as well. Sometimes good old odd years. Reunited as a from the Navy? See generosity. Our dues are fashioned voice works just direct result of Elliot what two of your ship- $20/year and go primarily fine. Clayton doing some phone mates have to say for the Deckplate work after the Reno about this, starting on publication. We are working Our shipmate John reunion. Turns out Paul page three. on reducing costs and this Winschel is home and doing lives up the road around 45 is a work in progress. meilleur. As always he minutes. Got together and• Don’t forget to sign up Some went over and above appreciates all the thoughts, have developed a nice with their contribution and prayers, phone calls, and for the September 10- again, thanks to all. well wishes. John is one (Continued on page 2) 13 reunion in Nash- ville. You’ll miss a great time if you don’t!

VOLUME 7 ISSUE 1 SCHOFIELD DECKPLATE PAGE 2friendship again. I wish Paul the TREASURER’S REPORTbest and look forward to him beingwith us at the 2010 reunion. SUBMITTED BY ROBERT CICHOWSKI, TREASURER Robert Cichowski wishes to give Treasurer’s Report December 2008up the Treasurer’s position and turnover the account at the Nashville Estimated money in account—$936.66reunion. I’m asking you all to thinkabout assuming the position. We’ll Dues collected 12/31/08turn it over at the reunion. Wouldask that whomever takes it is active Gordon Sebring $20.00 James Borowicz $20.00with our Schofield family. Requirescollecting, posting, and writing a few Money owed to Jack from the San Diego Reunion $51.00checks a year. We are thankful toRobert for his work with us and a Estimated Total Funds in the Association $925.66job well done. Dues collected 01/30/2009 We will be thinking about 2010already and will discuss it at our Lloyd Baker $20.00 David Ocker $20.00Nashville business meeting. Paul Roeper $100.00Hopefully we will get feedback from Kenneth Robinson $20.00everyone regardless of whetherthey are in Nashville or not. We Estimated Total Funds in the Association $1,105.66understand location is always aproblem due to the fact that we Dues Collected 03/22/2009have a huge country and our mates Michael Jones $20.00are spread out. We do try andspread out so as to get as many as Estimated Total Funds in the Association $1,125.66possible included. Please help uswith this and get your input to us. It Adjusted Association Funds +$8.00=$1,133.66is not a one person decision andyour help is appreciated. Deckplate Funding $508.80 I hope we see all of you at the Total Funds in the Association $624.86Nashville reunion. Of course thatis only a fantasy, but we’d like to Dues collected 05/06/2009see as many as possible. Always atreat to meet some new Schofield Thomas Dawdy $100.00 Charles Dickens $40.00family members, and great to see David Tufnell $50.00the ones we’ve seen already. I can’t Anthony Morettini $20.00 James Virmala $40.00emphasize enough that it does not William Zbaeren $40.00matter which generation we are Lee Witham $50.00from. We’ve all served on board andthat is our common bond. It is Gregory Yale $25.00expensive of course but my wifeFrani and I manage to get what we Total Funds in the Association $989.86need to make the trip. We feel it isworth every penny but really is Dues collected 06/09/2009priceless. Hope we See you in Richard Gray $50.00 Dale Hale $20.00September! (Nashville. ) Ron Spagna $50.00 David Maass $40.00RespectfullyRon Spagna Total Funds in the Association $1,149.86USS Schofield reunion coordinator Dues collected 06/24/2009 __________ Charles Kiser $40.00 Dorothy Gruber $20.00 Gaylord Larson $20.00 Dues collected 07/30/2009 Elliot Clayton $30.00 Total Funds in the Association $1,179.86Financial Statement: The cost ofthis issue is $379.43, and wasmailed to 343 members.

VOLUME 7 ISSUE 1 SCHOFIELD DECKPLATE PAGE 3 WELCOME MAT THE FUNNIEST THING THAT HAPPENED IN THE NAVY The following shipmates havebeen located since the last news- Bob Feldman, BT3: was around 1985.letter. Welcome aboard. We hope I was a BT between 1973-1976. I was coming off liberty from theto see you at the next reunion andthat you will take an active part in One of the funniest moments I can Philippines and was hungry. Ofthe association. We welcome: recall was when I a fireman. BTC course the galley was closed be- Grimes told me to tighten a compo- cause we were in port and it was Leonard Carter (1977-78) RM2 nent on our ACC system (automatic late at night. If my memory is cor- 909 W Clark St combustion controls). I grabbed my rect, it was just before midnight. handy screwdriver and commenced Anyway, I was hungry. I went to the Albert Lea, MN 56007 tightening the screws. All this was food preparation door of the galley 507-391-5046 done in front of Grimes. As I was and it was locked. It was always crawling off the boiler top, the tool locked in port. I knew that but [email protected] fell out of my hands and down to cussed anyway. I went down to the the lower level. fireroom, got a paint chipper and John Cooper went back to the galley. I worked (1968-70) BM3 1st Div Grimes told me to go down and and worked at the door jam until I retrieve it and put it away. I went was able to slide the paint chipper 12 Pleasentside Dr down below and tried to find it. I in and open it. "Oui!" I said to my- Wayland, NY 14572 could not see it, and I was not self. I then went in the galley and [email protected] about to crawl in the bilges, under got a whole can of ham, one loaf of the boiler (which had about 12” of bread, mayonnaise, and cheese. I Mark Crozier water in it) looking for it. I hung out locked the door and shut it. I looked 2718 River Wood Ln on the lower level with McDowell for at the lock and it was basically use- Burnsville, MN 55337 about five minutes, then returned to less. Oups. I stashed the food, [email protected] my evaporator station. We were went to berthing and put on my underway at this time. dungarees and went back to the Wayne Martin galley. I was going to take the food (1979-82) BT 2 B Div A few minutes later, a foul smell down to the fireroom for the mid- emanated in the fireroom. Grimes watch. We would feast like kings. PO Box 684 sent everybody on a search for the But before I left the galley, I wrote a Yucca Valley, CA 92286 smell. The lower levelman McDow- simple note. It said, “Snipes Rule!” I ell told Grimes he found it. Grimes taped it to the food preparation 760-674-6069 went down below and shortly door whose lock I destroyed. I got YELLED my name, “FELDMAN!” I to the fireroom and when the guys Kenneth Cooper ran down below and looked to saw what I had, they began to sing (1983-85) E-4 BT where he was pointing. Melting on a my praises. The next morning I was 17406 Bill Booty Rd steam drain line was my screw- in food serving line ordering eggs. Bogalusa, LA 70427 driver handle, dissolving into a yel- When I placed my order, the Galley low blob, then dropping off into the Watch Captain said, “Won’t be any 985-730-4605 bilges, leaving the metal driver on eggs for you Bon. you had mid- [email protected] the piping. rats.” Mid-rats were what was served under for the sailors stand- Eric Lengel Well, the jig was up at that point. ing mid-watches. “The galley was (1978-80) EN2 A Gang Grimes asked me why I lied. I then closed last night there weren’t any told him the truth—it was hot be- mid-rats,” I replied. Again I re- New Holland Rd neath that boiler, and I wasn’t about peated my egg order. The Watch Reading, PA 19540 to crawl under a steaming boiler for Captain then produced my note a screwdriver. and said, “This look familiar?” “How 484-824-3645 would I know?” J'ai répondu. “You ru- [email protected] I was laughing at this and ined my door, Bon, and took the though Grimes tried to act mad, he ham I was going to serve for break- Stephen Nelson too was laughing at the situation. fast,” said MS2 Collier. “I want (1972-78) GMT2 3rd Div Trials of a 19 year old. Caught in eggs,” I said. “If you don’t get out of 1222 Freeman Ln #59 the act. line, I’ll report you to the Master-at- Arms (MAA) that you broke into the Pocatello, ID 83201 ___________ 208-232-0095 (Continued on page 4) Zach Bon: [email protected] I was stationed on Schofield __________ from 1981-1986. I was a BT2. Here is my story. and it’s true. I believe it


The American Cowboy Chronicles

Aboard the USS Hancock, as with other ships, we Marines were assigned to maintain law and order as the refugees arrived at our ship. We Marines met each chopper's landing with our M-14 rifles locked loaded -- and with fixed bayonets.

We were told that North Vietnamese and Viet Cong were trying to get aboard the U.S. Navy ships to wreak havoc and perform sabotage.

Wounded and hurt were taken to a sick-bay set up in one of the ready-rooms on the flight deck. There they would be tended to included deloused.

Marines searched men, women, children, and anything they brought aboard. Their Arms were confiscated and thrown overboard. But of course, that wasn't the only thing thrown overboard. When it became apparent that the flight deck was too crowded with Hueys, they too were soon pushed over-board.

Embassy guard Marine Master Sgt. Juan Valdez was the last American to leave Vietnam. The world's largest helicopter airlift was history. A few hours later, North Vietnamese tanks smashed through the gates of the Presidential Palace. Saigon would be renamed Ho Chi Minh City. After 20 years of involvement and 58,220 U.S. military deaths, America was finally done with Vietnam.

In accordance with procedures for deceased Americans in Vietnam, their bodies were transferred to the Seventh Day Adventist Hospital, nearby Tan Son Nhut airport. In telephone calls to the hospital on the afternoon of April 29th, the few remaining staff advised that the bodies had been evacuated when their bodies were left behind. Through diplomatic channels, the U.S. government secured the return of their bodies the following year.

Lance Corporal Darwin L Judge was buried with full military honors in March 1976 in Marshalltown, Iowa. There was a flag-draped coffin, a Marine Honor Guard, and a rifle firing salute. The flag that covered his coffin was folded and presented to his parents. His funeral was so ignored that the mainstream news media did not attend the event. The lone exception being the Daily Iowan (Iowa City, Iowa).

It is said that because of ignorance of his military funeral in March 1976, Lance Corporal Judge was given a second Marine burial with honors 25 years later. Cpl McMahon and LCpl Judge names will be tied together forever as the last two Marines killing in action in Vietnam.

By the beginning of May, the USS Hancock had off-loaded BLT 2/4 and then arrived in Subic Bay, Phillippines, to off-load the refugees it carried.

Lastly, the "Mayaguez incident" took place between the Kingdom of Cambodia and the United States from May 12th to the 15th, 1975, less than a month after the Khmer Rouge took control of the capital Phnom Penh. U.S. Marine contingent aboard the USS Hancock did not arrive until May 16th. By then, Washington had halted the operation.

The taking of the merchant ship S.S. Mayaquez and its American crew by Khmer Rouge pirates was the cause of the subsequent battle at Koh Tang Island that followed. The battle of Koh Tang Island is the last official battle of the Vietnam War. Of that last battle, 15 U.S. Marines were killed in action, 50 wounded, another 23 Marines were killed en-route in a helicopter. Some say the helicopter was shot out of the sky. Some say it was engine failure.

But as sad as it is to say, 3 Marines were left behind and executed. The 3 Marines left behind are listed as missing in action but presumed dead. The names of the Marines killed, and those of the three Marines who were left behind on the island of Koh Tang after the battle and were subsequently executed by the Khmer Rouge pirates are the last names on the Vietnam Veterans Memorial.

May God Bless them and the other more than 58,000 American troops who died in that war.


Wheeler Army Air station base housing, Wahiawa (Central Oahu)

Wheeler is a former Air Force base that was handed over to the Army to create an Air Station. They have 24 Attack (Apache) AH 64's at Wheeler and other helicopters that conduct flights around Wahiawa.

US Army Garrison Hawaii (USAG-Hawaii) is the Department of Defense executive agent for Wheeler base housing on Oahu, and is located at Building 950, 215 Duck Road, Schofield Barracks, Wahiawa, HI.


Voir la vidéo: Dont cry Robin (Mai 2022).